Electricité de Strasbourg : Le résultat opérationnel courant ressort à 97,4 ME, en hausse de 8,1%

Electricité de Strasbourg : Le résultat opérationnel courant ressort à 97,4 ME, en hausse de 8,1%©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 12 février 2021 à 18h58

Le chiffre d'affaires consolidé d'Electricité de Strasbourg s'est élevé à 741,3 ME, en baisse de 3,3% par rapport à 2019 sous le double effet d'un climat défavorable et de la crise sanitaire. Le résultat opérationnel courant ressort à 97,4 ME, en hausse de 8,1% par rapport à celui de 2019 retraité, la marge brute bénéficiant notamment d'effets prix positifs en électricité et en gaz. La dépréciation d'actifs de géothermie profonde pour un montant de 29,8 ME conduit à un recul de 33% du résultat net part du groupe, à 35,5 ME. Le résultat net courant, qui neutralise les éléments non récurrents, ressort à 65,5 ME, en hausse de 18,4% par rapport à 2019.

Le chiffre d'affaires consolidé d'Electricité de Strasbourg s'est élevé à 741,3 ME, en baisse de 3,3% par rapport à 2019 sous le double effet d'un climat défavorable et de la crise sanitaire. Le résultat opérationnel courant ressort à 97,4 ME, en hausse de 8,1% par rapport à celui de 2019 retraité, la marge brute bénéficiant notamment d'effets prix positifs en électricité et en gaz.
La dépréciation d'actifs de géothermie profonde pour un montant de 29,8 ME conduit à un recul de 33% du résultat net part du groupe, à 35,5 ME. Le résultat net courant, qui neutralise les éléments non récurrents, ressort à 65,5 ME, en hausse de 18,4% par rapport à 2019.

Le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale qui aura lieu le 20 mai 2021 la distribution d'un dividende de 4,70 euros/action au titre de l'exercice écoulé, payable à compter du 1er juin 2021.

Conformément aux communiqués financiers diffusés le 16 octobre et le 15 décembre 2020, le groupe a déprécié des actifs de projets de géothermie profonde en cours ou à venir pour un montant de 29,8 ME.

Les performances techniques du 1er puits d'Illkirch, les événements sismiques générés par le projet d'un autre opérateur dans l'Eurométropole de Strasbourg et l'arrêt du soutien public dans la programmation pluriannuelle de l'énergie à la production d'électricité géothermale induisent en effet un risque de non recouvrement des montants engagés par des filiales du groupe ÉS.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.