Electricité et Eaux de Madagascar : 1,8 ME de perte consolidée en 2019

Electricité et Eaux de Madagascar : 1,8 ME de perte consolidée en 2019
pièce 1 centime euro

Boursier.com, publié le lundi 18 janvier 2021 à 06h59

Les comptes sociaux de Electricité et Eaux de Madagascar sur l'exercice 2019 se traduisent par une perte de -1,33 millions d'euros, contre une perte de -1,92 ME au titre de 2018.  

Les comptes sociaux de Electricité et Eaux de Madagascar sur l'exercice 2019 se traduisent par une perte de -1,33 millions d'euros, contre une perte de -1,92 ME au titre de 2018.  

Le groupe Electricité et Eaux de Madagascar enregistre, au titre de l'exercice 2019, un chiffre d'affaires de 0,153 ME. Le résultat opérationnel courant est de -1,88 ME, en légère amélioration par rapport à l'exercice 2018 (-2,32 ME).
Les comptes consolidés du groupe au titre de l'exercice clos le 31 décembre 2019 se traduisent par une perte consolidée de -1,8 ME contre une perte consolidée de -1,4 ME en 2018.

La Société a été frappée par la crise sanitaire découlant de l'épidémie mondiale de Covid-19. Si EEM n'exerce pas une activité visée par les mesures de fermeture obligatoire, il est à noter que du fait de cette crise sanitaire la société a mis en place le télétravail pour l'ensemble des salariés pendant les périodes de confinement. Cette crise inédite pourra en outre avoir un impact sur la valeur des actifs du groupe. Dès lors, dans le cadre des tests de dépréciation, EEM s'est assurée à la date d'arrêté des comptes que les éventuelles pertes de valeur des actifs étaient prises en compte.

Pour permettre le financement de la poursuite de la période d'observation jusqu'au 18 janvier 2021, certains actionnaires ont procédé à des apports en compte-courant pour un montant total de 190.000 euros.

Une audience a été fixée le 18 janvier 2021 par le Tribunal pour statuer sur le renouvellement de la période d'observation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.