Elis dope son objectif de synergies avec Berendsen

Elis dope son objectif de synergies avec Berendsen©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 30 janvier 2018 à 07h34

Elis a publié ce matin des performances 2017 proches des attentes. Le marché devrait être sensible à un relèvement significatif des synergies envisagées avec Berendsen. Une conférence de présentation est organisée à Londres pour présenter la stratégie et l'intégration des acquisitions.

Le chiffre d'affaires 2017 a atteint 2,21 milliards d'euros, en croissance de 46,4% en données brutes en glissement annuel, en particulier grâce aux acquisitions opérées par la société. La croissance organique est évaluée à 2,4%, marquant une légère accélération par rapport aux 2,3% enregistrés sur neuf mois. Le consensus était positionné à 2,21 MdsE. Toutes les régions étaient en croissance organique, même si elle est restée faible en France et en Europe centrale (respectivement 1,4% et 1%). L'Amérique Latine (+7%) et l'Europe du Sud (+5,6%) se sont en revanche montrées plus dynamiques. La marge d'Ebitda 2017 du groupe avoisinera 30% et la marge d'Ebit 13,5%. Le consensus visait 30,5% et 14% respectivement.

Des synergies plus élevées que prévu

C'est surtout la journée investisseurs tenue aujourd'hui à Londres par le groupe qui intéresse les financiers, car elle permet de dresser un premier bilan des importantes acquisitions opérées par Elis dernièrement. Les nouvelles sont bonnes concernant Indusal en Espagne et Lavebras au Brésil : les intégrations se déroulent conformément aux attentes, avec des objectifs de synergies confirmés pour 2019, à hauteur de 10 ME pour la société espagnole et de 60 MBRL pour la société brésilienne. Les deux pays devraient atteindre le cap des 30% de marge d'Ebitda l'année prochaine. Au sujet de Berendsen, l'intégration a démarré en septembre. "Sur le plan opérationnel, nos premières conclusions sont globalement conformes à nos attentes et nous sommes confiants sur le fait que notre savoir-faire en matière d'intégration fera de cette acquisition un succès", indique le management, qui pense être en mesure de dégager 80 ME de synergies de coûts à l'horizon 2020, le double de ce qui avait initialement été évoqué, dont 50 ME pourront être achevées dès cette année. Des synergies de chiffre d'affaires pourraient aussi renforcer l'opération dès l'année prochaine.

Cette année, Elis table sur plus de 3,2 MdsE de revenus, une marge d'Ebitda en hausse de 150 points de base (environ 31,5%) et une marge d'Ebit en hausse d'une centaine de points (environ 14,5%) par rapport à 2017. Le consensus 2018 est positionné à 3,22 MdsE de revenus, 31,9% de marge d'Ebitda et 14,3% de marge d'Ebit.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Elis dope son objectif de synergies avec Berendsen
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]