Elis : sous pression, la guidance déçoit

Elis : sous pression, la guidance déçoit©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 09 mars 2021 à 09h12

Elis décroche de 4,6% à 14,1 euros à l'ouverture du marché parisien, sanctionné après des résultats 2020 en retrait mais globalement conformes aux attentes des analystes. Les investisseurs semblent plutôt se focaliser sur la guidance 2021 jugée prudente avec une croissance organique attendue à 3% sur l'exercice avec une baisse d'environ 15% au premier trimestre en raison de la base comparable 2020 difficile en janvier et en février.

Elis décroche de 4,6% à 14,1 euros à l'ouverture du marché parisien, sanctionné après des résultats 2020 en retrait mais globalement conformes aux attentes des analystes. Les investisseurs semblent plutôt se focaliser sur la guidance 2021 jugée prudente avec une croissance organique attendue à 3% sur l'exercice avec une baisse d'environ 15% au premier trimestre en raison de la base comparable 2020 difficile en janvier et en février.

"La marge d'EBITDA devrait être en légère augmentation grâce aux économies réalisées en 2020 et à la capacité du Groupe à variabiliser ses coûts en cas d'activité moindre. Le free cash-flow après paiement des loyers devrait se situer dans une fourchette comprise entre 190 et 230 ME, la principale inconnue étant la variation du besoin en fonds de roulement, en lien avec l'impact de l'activité de fin d'année sur les créances clients", a précisé la direction.

Malgré la petite déception sur la croissance organique 2021, Midcap Partners considère que le groupe devrait encore bien résister cette année malgré le contexte sanitaire toujours incertain. Il évoque d'ailleurs des résultats 2020 très satisfaisants au vu du contexte. Le broker reste ainsi à 'acheter' sur le titre avec un objectif de 17,2 euros.

Oddo BFH souligne pour sa part que le groupe démontre une excellente capacité de résistance dans la crise mais l'activité reste sous pression et le rythme de désendettement restera limité au regard du poids de la dette (DN/EBITDA 3.7x) en dépit d'une bonne gestion de son FCF. Le courtier est 'neutre' sur la valeur (VE/EBIT en ligne avec les références historiques) avec une cible de 14,6 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.