Elliott confirme qu'il va contrarier Vivendi chez Telecom Italia

Elliott confirme qu'il va contrarier Vivendi chez Telecom Italia©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 07 mars 2018 à 08h11

Le fonds activiste Elliott a confirmé disposer hier d'une participation dans le capital de Telecom Italia, telle qu'elle ne dépasse pas, à ce jour, les seuils de divulgation obligatoire. Dans un communiqué, l'actionnaire précise avoir a consacré beaucoup de temps et d'importantes ressources au cours de ces derniers mois pour étudier l'entreprise et ses alternatives stratégiques, jugeant que l'entreprise aurait tout à gagner à un remplacement de certains membres du conseil d'administration au profit d'administrateurs indépendants. Elliott envisage par conséquent de prendre des mesures pour parvenir à cet objectif. Le fonds pourrait se renforcer mais n'a pas l'intention de prendre le contrôle, a-t-il précisé.

Depuis le weekend, de nombreuses rumeurs avaient circulé, notamment celle d'une montée à 6% de TI. Une chose est sûre, Vivendi et ses 23,9% du capital vont faire face à un important contrepouvoir, susceptible de fédérer des actionnaires mécontents et de contrarier les projets du groupe de Vincent Bolloré. En parallèle, le conseil de TI a validé hier le principe d'une scission de son réseau terrestre, conformément à ce qui avait été envisagé précédemment.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Elliott confirme qu'il va contrarier Vivendi chez Telecom Italia
  • avatar
    jucar -

    completement irréalistes les gus de F.I.
    comment peut il y avoir une entreprise sans patron ?
    selon le modèle ex-soviétique qui s'est cassé la figure ?

  • avatar
    ajlbn -

    référence à l'article :
    A l'Assemblée, les Insoumis mettent à l'affiche leurs propositions ---Statut : refusé ---Il y a 2 heures
    Que de haines contre la France Insoumise! Du moins de la part des tenants du libéralisme, de la mondialisation sans contrainte, des serviteurs du patronat, et des soutiens à une politique de casse du tissu social, et industrieux, de la Nation! Les cellules de réponses formatées sont à la manœuvre. Les propositions de ce mouvement, et de la vraie gauche, sont de bon sens, et ont le soutien d'une large part de l'opinion. Mais le réflexe de caste fait que tous les amendements sont rejetés. Il faut laminer l'opposition, comme le pouvoir a voulu détruire les syndicats! Ce n'est plus la démocratie, c'est le mépris pour une partie non neutre de la représentation nationale, et pour ceux , majoritaires, de fait, qui n'ont pas voté Macron, ou qui ont voté contre la châtelaine Le Pen.
    120- fois censuré-repassé
    --------
    référence à l'article :
    Emmanuel Macron récite "Pierre et le Loup" à l'Elysée --Statut : refusé --Il y a 4 heures
    C'est bien, mais il aurait pu aussi réciter la Déclaration universelle des Droits de l'Homme -1948- et au hasard, l'article 25:
    Article 25
    1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.
    2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.
    Mais tous les autres méritent d'être rappelés, surtout en ce moment où le libéralisme triomphant tente de mettre à mal tous les droits et le lien social forgé au fil des ans!
    19- censuré repassé
    --------
    référence à l'article :
    Herbergement des réfugiés: des foisons d'idées mais pas de solution miracle --Statut : refusé --Il y a 4 heures
    Partant du principe que la grande majorité des réfugiés et migrants sont des victimes des guerres militaires, pseudo ou religieuses, économiques, la mère de toutes les idées serait peut-être de mettre fin aux causes plutôt que de les laisser perdurer et d'être contraints de mettre en place des fausses bonnes solutions qui ne respectent même pas le minimum pour de l'habitat humain pérenne. Nos gouvernants, plutôt que de déplorer les déplacements de populations, les massacres, les tueries, les génocides, les viols, les destructions, les pollutions durables des sols, de l'air, de l'environnement, les noyades en Méditerranée, les marchés aux esclaves des trafiquants, les passeurs mafieux, et les arrivées contraintes de gens dans l'extrême misère, devraient enfin se mettre d'accord, n'en déplaise aux marchands d'armes de tous types, et déclarer les guerres illégales sur la Terre, et les fauteurs de ces guerres passibles d'un Tribunal International. Voilà une décision universelle qui aurait des effets bénéfiques immédiats pour tout le vivant, le végétal, la planète, d'une portée fédératrice concrète, et montrerait l'attachement des puissants à leurs Peuples respectifs, et à tous les Peuples en général. Chiche?
    10- censuré-repassé

    avatar
    jucar -

    pas d'immigrants ""en vacances"" chez nous
    seuls ceux qui fuient guerre,nettoyage ethnique,dictature
    pour les autres qu'ils fassent le necessaire chez eux