Elliott grimpe au capital de Telecom Italia et accroît la pression sur Vivendi

Elliott grimpe au capital de Telecom Italia et accroît la pression sur Vivendi©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 09 avril 2018 à 15h48

Elliott n'est pas prêt d'abandonner face à Vivendi dans le dossier Telecom Italia. Le fonds activiste a porté sa participation à près de 9% dans l'opérateur transalpin, montre un document de la Securities and Exchange commission. Il pourrait même grimper à 13,7% en exerçant des options d'achat sur 750 millions d'actions ordinaires selon les calculs de Reuters.

Les deux acteurs mènent une lutte sans merci pour diriger Telecom Italia. Une bataille qui a récemment déclenché la démission de huit membres du conseil d'administration de TIM affiliés à Vivendi, obligeant un remaniement complet du conseil d'administration.

Alors que les actionnaires doivent se prononcer sur un nouveau conseil le 4 mai prochain, le fonds activiste, qui conteste la gestion des représentants de Vivendi, a fait convoquer une assemblée générale le 24 avril pour proposer ses propres candidats au conseil. Elliott estime qu'il ne sera pas nécessaire pour les actionnaires de l'opérateur de choisir un nouveau CA en mai s'ils approuvent dès ce mois-ci ses administrateurs nominés. TIM pense au contraire que même si les candidats d'Elliott sont adoubés en avril, un vote devra avoir lieu en mai pour élire un nouveau CA.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.