Emova Group : le volume d'affaires recule de 2% pour 2017-2018

Emova Group : le volume d'affaires recule de 2% pour 2017-2018©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 13 novembre 2018 à 21h24

Emova Group -1er réseau de vente de fleurs au détail sous les marques Monceau Fleurs, Happy, Au Nom de la Rose et Rapid'Flore / Coeur de Fleurs- réalise au 4e trimestre 2018, un volume d'affaires de 21,7 millions d'euros, en repli de 0,8 ME par rapport au 30 septembre 2017, l'effet de la saisonnalité ayant été amplifié par les fortes chaleurs.

Le volume d'affaires sous enseigne des succursales du 4è trimestre ressort en progression de 0,2 ME avec un parc en croissance de 2 points de vente sous les marques Au Nom de la Rose et Coeur de Fleurs. Le volume d'affaires sous enseigne des franchises s'établit à 20 ME. En France, le volume d'affaires sous enseigne du trimestre s'établit à 17,5 ME, avec un parc en baisse de 4 magasins. A l'international, le volume d'affaires ressort à 2,5 ME.

Sur l'exercice 2017-2018, le Groupe enregistre un volume d'affaires sous enseigne total de 113,8 ME (115,8 ME pour 2016-2017 ; -2%).

"Le 4e trimestre de l'exercice 2017-2018 a été marqué par l'ouverture de 8 nouveaux points de vente. Six l'ont été sous la marque Monceau Fleurs : l'adoption des nouveaux concepts et positionnement, lancés il y a 5 ans, portent aujourd'hui pleinement leurs fruits. Par ailleurs, sur la période, notre volonté d'accélérer la stratégie digitale s'est concrétisée avec l'acquisition de Bloom's, spécialiste de la vente de fleurs sur internet, dont l'expertise vient renforcer notre offre e-commerce", indique Bruno Blaser, Président du Directoire d'Emova Group.

Perspectives

Ayant réalisé sa première ambition d'atteindre un parc de magasins de plus de 390 boutiques pour l'exercice 2017-2018, Emova Group confirme ses objectifs de croissance de chiffre d'affaires et de rentabilité avec un Ebitda ajusté attendu supérieur à 3 ME, et un résultat net attendu supérieur à 1,3 ME.

"A horizon 2022, nous envisageons de réaliser 15 à 20% de notre volume d'affaires par internet, nous positionnant comme un groupe résolument omnicanal et leader sur le digital", indique Bruno Blaser.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.