Emova Group : ralentissement au 1er trimestre avec les gilets jaunes

Emova Group : ralentissement au 1er trimestre avec les gilets jaunes©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 05 février 2019 à 21h31

Au 1er trimestre de l'exercice 2018-2019, soit sur le trimestre clos le 31 décembre 2018, le volume d'affaires d'Emova Group s'établit à 28,7 ME. Les manifestations des 'gilets jaunes' ont impacté l'activité, notamment dans les points de vente parisiens.
Ainsi, le volume d'affaires des succursales est resté stable sur le trimestre à 2,4 ME, avec un parc en croissance de 5 magasins, les succursales étant majoritairement situées à Paris et en Ile-de-France.

L'activité des franchises en France, moins ancrées en région parisienne, résiste. Malgré un parc en diminution nette du nombre de points de vente, et l'impact 'gilets jaunes', l'activité baisse uniquement de 1,4 ME.
Le volume d'affaires des franchises à l'international est en légère hausse à fin de trimestre et ressort à 3,1 ME. Le trimestre de l'an passé intégrait déjà une partie de l'effet de l'ouverture de 3 magasins en Italie. Sur ce trimestre, l'activité a bénéficié des dernières ouvertures réalisées durant 2018 : deux ouvertures en Italie et une en Suisse.

A fin décembre 2018, le nombre total de magasins s'élève à 364, dont 337 franchises et 27 succursales. Sur l'exercice, Emova Group entend ouvrir plus de 35 points de vente. Le groupe dispose d'un certain nombre de projets d'ouverture déjà bien avancés. Le rythme d'ouvertures s'accélèrera dès le 2ème trimestre.

Sur le trimestre, Emova Group a obtenu une décision de justice favorable permettant la résolution du litige en cours au Portugal. La justice portugaise a contraint le master franchisé à renoncer à l'exploitation des marques d'Emova Group. Cette décision du tribunal dégage Emova Group de l'obligation d'exclusivité accordée au master franchisé portugais et lui permet de retrouver la capacité de se développer à nouveau sur cette zone. Le corollaire de cette décision est la sortie des 23 magasins portugais du parc, soit 10 magasins à la marque Rapid'Flore, 9 magasins à la marque Happy et 4 magasins à la marque Monceau Fleurs.
Ceci n'a aucun impact sur le volume d'affaires ni les marges de l'exercice, aucun volume d'affaires ayant été comptabilisé sur ces points de vente sur l'exercice 2017-2018.

"Notre dynamique de croissance a été impactée sur ce trimestre par des phénomènes exogènes. Nous sommes toutefois très confiants dans la réalisation de nos objectifs de l'exercice. L'impact des 'gilets jaunes' sur notre activité du trimestre n'est qu'un phénomène ponctuel : au global, sur l'exercice, nous allons poursuivre la croissance de notre activité et la hausse de notre Ebitda", commente Bruno Blaser, Président du Directoire d'Emova Group.

Perspectives à fin d'exercice 2018-2019

Emova Group va poursuivre son maillage du territoire français et continuer à saisir les opportunités à l'international. Sur l'exercice 2018-2019, le groupe anticipe l'ouverture de plus de 35 points de vente, une augmentation du chiffre d'affaires et de l'Ebitda. A horizon 5 ans, le groupe ambitionne de réaliser 15% de son volume d'affaires via le digital.

"Nous comptons également réaliser plus de 35 ouvertures de points de vente d'ici fin septembre 2019, le rythme d'ouvertures s'accélèrera dès le 2e trimestre. Nous allons poursuivre notre maillage du territoire autour d'emplacements à fort potentiel commercial et saisir les opportunités à l'international", indique Bruno Blaser.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.