En short sur Airbus, Bridgewater connaît une journée difficile

En short sur Airbus, Bridgewater connaît une journée difficile
Airbus A350 xwb

Boursier.com, publié le jeudi 15 février 2018 à 14h52

Les commentaires vont bon train sur les marchés depuis quelques jours et la confirmation d'une stratégie massive à la vente du plus gros fonds spéculatif du monde, Bridgewater, sur plusieurs grosses actions européennes. Plusieurs positions très conséquentes à la vente ont été prises sur de grandes valeurs.

La déclaration de position courte nette de Bridgewater représentait par exemple 0,69% du français Total en date du 13 février, mais d'autres expositions de plusieurs centaines de millions d'euros ont été recensées. Pour certains, le fonds joue une dégradation des conditions économiques à terme, même s'il s'est positionné très en amont. Pour d'autres, c'est un pari sur le bazar politique qui pourrait résulter des élections en Italie début mars. Une chose est sûre, c'est Bloomberg qui a mis le nez dessus, le short sur Airbus n'est sans doute pas l'idée du siècle, du moins à court terme. En date du 8 février, Bridgewater était positionné à 0,52%, alors que le titre valait 85,50 euros. Le problème, c'est que les résultats de l'industriel ont été unanimement salués ce matin et que son titre s'envole de plus de 10% à 93 euros en séance. Il faudra attendre quelques jours et la prochaine déclaration pour voir si le hedge fund tient les positions ou s'il change de stratégie.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU