Encore -40% pour Steinhoff, Moody's dégrade la dette en "junk"

Encore -40% pour Steinhoff, Moody's dégrade la dette en "junk"©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 08 décembre 2017 à 08h45

Après avoir sombré de -61% mercredi et coulé de -43% jeudi, l'action Steinhoff perd encore -39% à la Bourse de Johannesburg ce matin, à 610 rands. Il y a dix jours, le titre cotait encore 5.600 rands. Depuis la révélation de malversations comptables, c'est le sauve-qui-peut sur la maison-mère de Conforama. Hier soir, l'agence Moody's a planté une nouvelle banderille, en abaissant la notation crédit du groupe sud-africain en catégorie spéculative (junk bonds), après l'avoir dégradée de quatre crans, de "B1" à "Baa3". La nouvelle note reste sous surveillance en vue d'un nouvel abaissement. L'agence explique que sa décision reflète les incertitudes et les conséquences possibles sur la liquidité du groupe des révélations qui sont intervenues dernièrement. Moody's est très préoccupée par la qualité de la supervision de la gouvernance du groupe, dans la mesure où les allégations de malversations comptables avaient été repoussées une première fois en août dernier, puis à nouveau en novembre, avant que le conseil de surveillance ne concède cette semaine qu'elles étaient fondées.

La déconfiture de Steinhoff a eu des effets collatéraux cette semaine sur Showroomprivé (SRP Group), la société cotée à Paris dans laquelle Conforama a investi l'été dernier. Il n'y a pas de raisons de penser à ce stade que la situation de Steinhoff aura des conséquences pour SRP, mais une vague de prudence a emporté les investisseurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.