Encres Dubuit : résultats annuels et impact du Covid-19

Encres Dubuit : résultats annuels et impact du Covid-19©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 01 mai 2020 à 12h17

Le chiffre d'affaires consolidé de l'exercice 2019 d'Encres Dubuit s'élève à 23,6 millions d'euros, en repli de 4,06% par rapport à 2018. L'activité "Europe", qui représente 58,3% du chiffre d'affaires du groupe, s'est maintenue par rapport à 2018, grâce à des ventes d'équipements de sérigraphie pour une valeur de 423 mille euros.
Le chiffre d'affaires réalisé en Asie, 37,9% du chiffre d'affaires du Groupe, affiche un repli de 9% par rapport à 2018. Cette baisse est liée au ralentissement de l'économie chinoise et aux conflits commerciaux entre les Etats-Unis et la Chine.
L'activité "Amérique du Nord", 2,6% du chiffre d'affaires du Groupe est en progression de 2,7% par rapport à 2018. A taux de change constant l'activité demeure stable.
La zone "Afrique / Moyen-Orient", 1,2% du chiffre d'affaires du Groupe, est fortement impactée par les tensions géopolitiques et le durcissement des conditions financières sur les pays émergents de la zone "Moyen-Orient" ce qui entraîne sur l'exercice une forte baisse de l'activité (moins 70%) de la zone par rapport à 2018, alors que l'Afrique (0,8% chiffre d'affaires groupe) progresse de 74%.

A taux de change constants par rapport à 2018, le chiffre d'affaires pour l'année 2019 s'élève à 23,5 millions d'euros.

Le résultat opérationnel pour l'année 2019 s'élève à 334.000 euros (1,4% du chiffre d'affaires) contre 1,8 million d'euros (7,4% du chiffre d'affaires) sur la période précédente.

La baisse du résultat opérationnel est liée aux éléments suivants :
le repli de l'activité de 4,1% par rapport à la période précédente,
le fléchissement de la marge brute : moins 10,9% par rapport à la période précédente et,
aux coûts de restructuration engagés sur la Chine pour 83 mille euros.

La baisse du taux de marge brute s'analyse au travers de deux éléments :
une activité de ventes de produits moins contributive en termes de marge brute,
une hausse du prix des matières premières qui a été partiellement absorbée par la hausse des prix de ventes réalisée au début de l'année 2019.
Le résultat financier au titre de l'exercice 2019 est un profit de 38.000 euros. La charge financière nette liée au coût de l'endettement financier s'élève à 29.000 euros.
La charge d'impôt sur les sociétés au 31 décembre 2019 est de 108.000 euros contre 551.000 euros au 31 décembre 2018.

Le résultat net part de Groupe s'élève à 257.000 euros en baisse par rapport à 2018 (1,262 million d'euros).

Structure financière

Les capitaux propres part du Groupe s'élèvent au 31 décembre 2019 à 22,7 millions d'euros et le Groupe bénéficie d'une trésorerie nette d'emprunt de 6 millions d'euros.

Impacts du covid19 sur les activités du groupe

Les sociétés du Groupe mettent tout en oeuvre pour assurer :
en priorité la sécurité des salariés dans les pays affectés par cette crise sanitaire,
la qualité des services pour les clients et les partenaires et,
la continuité des activités.
A la date de la rédaction du présent rapport financier :

L'activité de notre filiale chinoise a repris au début du mois de mars après une interruption d'un mois. A ce stade, il est difficile de mesurer les impacts sur l'activité et les résultats de l'entité. La reprise de la production se faisant en fonction des clients et en lien avec les autorités chinoises.

Pour les autres zones où le Groupe opère, nous surveillons étroitement l'inactivité économique associée à la pandémie et nous avons recours lorsque cela est possible au télétravail pour assurer la continuité de nos activités. Cependant, les impacts, ces dernières semaines du COVID 19 sur notre activité, nous amènent à un constat de fort ralentissement de notre activité depuis début avril, nous obligeant à mettre en place des mesures d'activité partielle pour une partie de nos collaborateurs.

Par conséquent, le Groupe s'attend à ce que le chiffre d'affaires du premier semestre ainsi que le revenu soient affectés par cette crise sanitaire. A ce stade de la pandémie, il est difficile d'estimer précisément l'impact financier. Les Directions générales réalignent autant que possible la structure des coûts fixes afin de s'adapter à ces impacts et d'en limiter les effets.

D'un point de vue trésorerie, le Groupe bénéficie de la visibilité dont il a besoin. Cependant et suivant la durée de la crise sanitaire, le Groupe n'exclut pas le recours aux décalages du règlement des impôts, de l'URSSAF et autres prélèvements d'échéances selon les opportunités offertes par pays. A la date de rédaction du Rapport Financier annuel, le Groupe n'a pas eu recours à la souscription de prêts de trésorerie. Dans ce contexte, il n'est pas paru opportun de proposer cette année la reprise du versement d'un dividende.
Le Groupe est positionné pour un redémarrage attendu à la fin du confinement.

Le rapport financier sera disponible sur le site internet le 30 avril 2020.
L'assemblée générale mixte aura lieu le 25 juin 2020 à 14 heures 30.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.