Enertime : au vert !

Enertime : au vert !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 18 mai 2021 à 09h29

Enertime monte de 0,9% ce mardi à 2,30 euros en bourse de Paris, alors que la société française des "CleanTech" au service de l'efficacité énergétique industrielle et de la production d'énergie géothermique, annonce avoir déposé un nouveau dossier pour l'installation d'un système ORC sur un site industriel en France, dans le cadre de l'Appel à projets ADEME "Décarbonation Industrie" lancé le 11 mars 2021 (DECARB IND). Cet appel à projets porte en particulier sur la décarbonation des procédés et des utilités via l'efficacité énergétique dans l'industrie et dont la première phase est clôturée le 17 mai 2021 (seconde phase jusqu'au 14 octobre 2021). Ce mécanisme d'aide est géré par l'ADEME dans le cadre du Plan de relance (Relance France) et de décarbonation de l'industrie lancé par le Gouvernement. Ce nouveaux projet, localisé dans les Hauts-de-France, s'ajoute aux trois projets en cours de développement (voir communiqué du 18 décembre 2020).

Enertime monte de 0,9% ce mardi à 2,30 euros en bourse de Paris, alors que la société française des "CleanTech" au service de l'efficacité énergétique industrielle et de la production d'énergie géothermique, annonce avoir déposé un nouveau dossier pour l'installation d'un système ORC sur un site industriel en France, dans le cadre de l'Appel à projets ADEME "Décarbonation Industrie" lancé le 11 mars 2021 (DECARB IND). Cet appel à projets porte en particulier sur la décarbonation des procédés et des utilités via l'efficacité énergétique dans l'industrie et dont la première phase est clôturée le 17 mai 2021 (seconde phase jusqu'au 14 octobre 2021).
Ce mécanisme d'aide est géré par l'ADEME dans le cadre du Plan de relance (Relance France) et de décarbonation de l'industrie lancé par le Gouvernement. Ce nouveaux projet, localisé dans les Hauts-de-France, s'ajoute aux trois projets en cours de développement (voir communiqué du 18 décembre 2020).

Les quatre projets représentent une puissance totale d'environ 11 MW et couvrent des domaines industriels variés qui sont porteurs pour la technologie des ORC : verrerie, station de compression de gaz naturel, four de recyclage de métaux et four d'électrométallurgie. Chaque Projet représente un investissement global de 2,5 à 4 ME/MW.

Par ailleurs, la société a engagé des discussions relatives à la vente de deux machines ORC à des sociétés de service énergétique dans le cadre de deux projets dans des usines françaises retenus dans le cadre de l'appel à projets IndusEE d'octobre 2020.

D'autres projets sont à l'étude pour un dépôt aux mécanismes d'aides de l'ADEME et en particulier à la seconde phase de l'appel à projets DECARB IND ouverte jusqu'au 14 octobre 2021 ainsi qu'au Guichet de l'Agence des Services de paiement (ASP) pour les Projets dont le montant global est inférieur à 3 ME.

"L'objectif du management est de signer au moins trois projets en France en 2021 dans le cadre du Plan de Relance Verte" commente Portzamparc qui rappelle qu'à ce stade, un projet a déjà été retenu... "Le développement de projets par la filiale Énergie Circulaire va se traduire par des ventes de machines et la génération de revenus récurrents" poursuit l'analyste qui vise un cours de 2,60 euros en restant à "conserver" sur le dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.