Enertime : prudence de mise ?

Enertime : prudence de mise ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 19 juin 2019 à 11h52

Portzamparc réagit ce mercredi dans une note d'analyse aux solutions de financement annoncées par Enertime hier dans un communiqué. Pour le broker, ces financements apportent davantage de visibilité, en contrepartie d'une nouvelle dilution potentielle pouvant aller jusqu'à 30% du capital existant, selon ses calculs. Plus globalement, Portzamparc estime que, malgré la nette réduction des pertes et l'abaissement significatif du point mort, le développement du groupe notamment à
l'international est gourmand en BFR. De quoi maintenir une certaine réserve sur le dossier Enertime, toujours conseillé à "conserver" avec un objectif de cours de 1,80 euro.

Rappelons qu'Enertime a indiqué avoir obtenu des contre-garanties de BPI France pour une ligne de caution bancaire export de 1 million d'euros et le préfinancement du contrat avec la société BGE ENSYS en Thaïlande. La ligne d'Odirnane négociée avec le fonds d'investissement YA II PN, Ltd en mars 2017 et arrivant à échéance, a par ailleurs été renouvelée, se traduisant par un apport de fonds propres de 1,5 ME. Sur les 1,5 ME du financement, 0,3 ME seront tirés dans les 3 prochains mois, le solde pourra être émis en plusieurs tranches à la seule initiative d'Enertime. Cette opération est conditionnée à l'approbation des résolutions appropriées par la prochaine assemblée générale des actionnaires, convoquée le 20 juin prochain.

Officiellement, ces moyens supplémentaires visent à assurer la mise en place des outils financiers nécessaires aux activités industrielles en particulier à l'export.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.