Engie : encore des doutes ?

Engie : encore des doutes ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 26 mars 2021 à 11h33

En hausse de 1% à 12 euros ce vendredi, Engie ne souffre pas trop d'un avis de la Deutsche Bank qui a réduit sa cible de 14 à 12,8 euros avec un avis à 'conserver'. Le titre du groupe énergétique avait déjà été l'objet dernièrement d'une note de HSBC qui a dégradé son opinion à 'conserver', tout en réduisant son objectif de cours de 15,7 à 13,6 euros. La banque estime que le statut de "piège à valeur" (value trap) de l'entreprise "persistera pour encore un moment"... Bien qu'encouragé par les plans de simplification du groupe, HSBC ne croit pas que la société puisse "réduire ses aspérités et atteindre la cohérence qui permettrait de réduire sa décote".

En hausse de 1% à 12 euros ce vendredi, Engie ne souffre pas trop d'un avis de la Deutsche Bank qui a réduit sa cible de 14 à 12,8 euros avec un avis à 'conserver'. Le titre du groupe énergétique avait déjà été l'objet dernièrement d'une note de HSBC qui a dégradé son opinion à 'conserver', tout en réduisant son objectif de cours de 15,7 à 13,6 euros. La banque estime que le statut de "piège à valeur" (value trap) de l'entreprise "persistera pour encore un moment"... Bien qu'encouragé par les plans de simplification du groupe, HSBC ne croit pas que la société puisse "réduire ses aspérités et atteindre la cohérence qui permettrait de réduire sa décote".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.