Engie EPS : une perte semestrielle de 6,5 ME

Engie EPS : une perte semestrielle de 6,5 ME
euro monnaie devise flamme feu

Boursier.com, publié le jeudi 24 septembre 2020 à 18h54

Au 1er semestre 2020, Engie EPS réalise un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros, en augmentation de 89% par rapport au 1er semestre 2019. Cette quasi-multiplication par 2 de l'activité est principalement due au déploiement réussi des lignes de produits Giga Storage (stockage à grande échelle et stockage d'électricité solaire photovoltaïque) et Solutions Industrielles (micro-réseaux et systèmes de stockage).

D'autre part, le carnet de commandes ressort à 23,8 ME, en baisse de -30% par rapport au carnet de commandes publié le 30 septembre 2019, reflétant l'avancée de leur exécution. Le calendrier de la conversion des opportunités les plus avancées du Pipeline en carnet de commandes -avec plus de 130 M$ de contrats sécurisés mais non encore signés en raison des procédures d'autorisations usuelles et des conditions suspensives, ainsi que la procédure d'appel en cours dans le cadre du projet de Guam- a été partiellement affecté par l'épidémie de Covid-19. Le pipeline enregistre une hausse de 130% au cours de cette même période, à 806 ME.

La marge brute est de 27% (40% en 2019), en raison principalement de l'augmentation du coût des matières premières dans le cadre du projet au Mexique, projet emblématique apporté par Engie et qui représente plus de 51% du chiffre d'affaires du 1er semestre 2020.

Les charges de personnel ont augmenté de +19% atteignant 3,7 ME (3,1 ME au 1er semestre 2019), pour 110 employés de 15 nationalités différentes. Les investissements en Recherche & Développement s'élèvent à 1,9 ME (1,2 ME au 1er semestre 2019), et représentent 38% du chiffre d'affaires consolidé.

L'Ebitda représente une perte de -4,4 ME au 1er semestre 2020 (-3,4 ME au 1er semestre 2019), en raison de la baisse des marges brutes de la ligne de produit Giga Storage, de l'augmentation des dépenses de fonctionnement et des dépenses extraordinaires dues à l'épidémie de Covid-19, qui ont plus que compensé l'augmentation du chiffre d'affaires.

L'EBIT et le résultat net au 30 juin, s'élèvent tous deux à -6,5 ME (-6,7 ME et -6,2 ME l'année précédente).

La position financière nette a diminué, s'élevant ainsi à -17,8 ME à la fin du 1er semestre 2020 (-8,1 ME au 31 décembre 2019).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.