Engie : la crise et la météo pèsent sur les résultats

Engie : la crise et la météo pèsent sur les résultats©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 12 mai 2020 à 08h35

Engie dévoile des résultats trimestriels en retrait, pénalisés par les premiers effets de la pandémie de Covid-19 et une météo défavorable. Sur les trois premiers mois de l'année, la firme enregistre ainsi un Ebitda de 3,1 milliards d'euros, en baisse de 1,8% en brut (+1,4% en organique) pour un chiffre d'affaires de 16,5 milliards d'euros, en repli de 3,7% en brut et en organique. Le résultat opérationnel courant s'élève à 1,9 MdE, en baisse de 6,6% en brut et de 2,1% en organique. Hors effet négatif des températures en France, le ROC aurait augmenté de 2,1% en organique, précise Engie. Les cash-flow des opérations atteint 0,2 milliard d'euros, en hausse de 0,1 MdE en raison d'effets timing des appels de marge sur produits dérivés, et d'une baisse des impôts payés.

Enfin, la dette financière nette du groupe s'élève à 27,9 MdsE, en hausse de 2,0 MdsE par rapport au 31 décembre 2019. Cette variation est principalement due aux dépenses d'investissements réalisées dans toutes les activités du Groupe. Engie dispose toujours de l'un des bilans les plus solides du secteur, avec 19,2 milliards d'euros de liquidité (trésorerie nette + lignes de crédit non tirées - encours des billets de trésorerie), dont 12,7 milliards d'euros de trésorerie à fin mars. L'émission de trois tranches obligataires pour 2,5 MdsE le 20 mars dernier a encore renforcé la solidité financière de l'entreprise.

La crise sanitaire de Covid-19 a un impact significatif sur certaines activités d'Engie et sur ses clients. L'impact sur les états financiers du Groupe restant à ce stade non quantifiable et dépendant d'hypothèses quant à la durée et au profil de cette crise, Engie actualisera ses perspectives financières prévisionnelles en temps utile.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.