Engie poursuit sa progression, brokers à l'appui

Engie poursuit sa progression, brokers à l'appui©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 09 mars 2018 à 15h48

Engie grimpe encore de 0,4% à 13,20 euros après avoir réalisé des résultats en ligne avec ses objectifs, avec toutefois un bénéfice net dans le haut de la fourchette annoncée et un désendettement un peu plus prononcé que prévu.

Le groupe estime qu'il a bien conduit sa mue et promet de continuer à faire progresser ses résultats. Le marché apprécie également le relèvement du dividende, qui constitue un signe de confiance pour l'avenir. Oddo est ainsi acheteur de la valeur en visant un cours de 15,50 euros et en soulignant que le groupe a annoncé une bonne surprise sur le dividende 2018 qu'il propose de relever à 0,75 euro dès l'année prochaine contre 0,70 euro attendu. "La meilleure visibilité sur les earnings est confirmée. La guidance 2018 est en ligne avec nos attentes tandis qu'une accélération des résultats au delà de 2019 semble de plus en plus probable" conclut le broker

La croissance peut reprendre

L'énergéticien a réalisé un chiffre d'affaires de 65 milliards d'euros au terme de l'exercice 2017, quasiment stable en données brutes mais en hausse de 1,7% sur une base organique. L'Ebitda recule légèrement à 9,3 MdsE, mais il aurait progressé de 5,3% sur une base organique. Le résultat opérationnel courant subit à peu près la même tendance, pour atteindre 5,3 MdsE, en hausse organique de 5%. Le bénéfice net part du groupe s'établit à 1,4 MdE, alors qu'il était légèrement déficitaire en 2016. Mais sur une base ajustée, hors éléments exceptionnels et comptables, le bénéfice net progresse de 3,4% à 2,6 MdsE. Le cash-flow issu des opérations se contracte à 8,3 MdsE contre 9,6 MdsE précédemment. Cela n'empêche pas la dette nette financière de baisser d'environ 2,3 MdsE, pour atteindre 22,5 MdsE. Le ratio dette nette financière sur Ebitda est ainsi en légère amélioration à 2,25 fois, contre 2,43 fois fins 2016. Un dividende de 0,70 euro sera versé comme prévu.

Le visait un résultat net récurrent compris au milieu de la fourchette 2,4 à 2,6 MdsE : il fait donc un peu mieux en atteignant la borne haute. L'Ebitda est en revanche au bas de la fourchette 9,3 à 9,9 MdsE. Conformément aux engagements le ratio dette nette sur Ebitda est inférieur à 2,5 fois. Le consensus misait sur 63,3 MdsE de revenus, 9,3 MdsE d'Ebitda, 2,45 MdsE de bénéfice net et une dette nette de 23,8 MdsE.

Engagement sur un coupon 2018 de 0,75 euro

Ces résultats démontrent qu'Engie a réussi à supporter l'impact d'un repositionnement stratégique vigoureux : 13,2 milliards d'euros de cessions d'actifs et 13,9 milliards d'euros d'investissements, souligne le management. Cette année, le groupe vise un résultat net récurrent part du groupe (hors E&P et GNL) compris entre 2,45 et 2,65 MdsE. Le consensus est à 2,53 MdsE.

L'Ebitda ressortira entre 9,3 et 9,7 MdsE, pour un consensus à 9,55 MdsE. La direction s'engage sur un dividende de 0,75 euro pour l'exercice 2018. Nous avons désormais un portefeuille d'activités plus propre, moins risqué et plus rentable. Le retour à la croissance organique, fruit du travail et de l'engagement de toutes nos équipes, s'est confirmé et nous permet d'anticiper, pour 2018, des résultats solides et un dividende en hausse, a souligné la directrice générale, Isabelle Kocher.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Engie poursuit sa progression, brokers à l'appui
  • avatar
    parisman -

    la méthode à Macron pour privatiser:
    1/ Donner un nom débile
    ENGIE au lieu de GDF
    OUIGO au lieu de TGV