Engie : recule après les résultats

Engie : recule après les résultats©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 26 février 2021 à 14h03

Engie dévoile des comptes 2020 en repli mais mise sur une forte amélioration de ses performances financières cette année. L'entreprise, qui annonce également le retour du dividende, a réalisé un résultat opérationnel courant de 4,6 milliards d'euros, en baisse de 21,3% en brut et de 16,4% en organique, pour un chiffre d'affaires de 55,8 MdsE, en recul de 7,2% (-5,7% en organique). Le résultat net est déficitaire à hauteur de 1,5 milliard d'euros, conséquence de dépréciations d'actifs de 2,9 milliards d'euros liées à ses actifs nucléaires en Belgique ainsi que de l'extension de la comptabilité en juste valeur à un contrat de gaz européen et à ses actifs liés (0,5 MdE).

Engie dévoile des comptes 2020 en repli mais mise sur une forte amélioration de ses performances financières cette année. L'entreprise, qui annonce également le retour du dividende, a réalisé un résultat opérationnel courant de 4,6 milliards d'euros, en baisse de 21,3% en brut et de 16,4% en organique, pour un chiffre d'affaires de 55,8 MdsE, en recul de 7,2% (-5,7% en organique). Le résultat net est déficitaire à hauteur de 1,5 milliard d'euros, conséquence de dépréciations d'actifs de 2,9 milliards d'euros liées à ses actifs nucléaires en Belgique ainsi que de l'extension de la comptabilité en juste valeur à un contrat de gaz européen et à ses actifs liés (0,5 MdE).

Nette amélioration anticipée en 2021

La performance financière globale en 2021 devrait s'améliorer significativement après une année 2020 impactée par la Covid-19, dans l'hypothèse d'absence de nouvelle mesure de confinement majeur et d'un assouplissement progressif des mesures de restriction au cours de 2021. Pour l'exercice en cours, Engie prévoit un résultat net récurrent part du Groupe compris entre 2,3 et 2,5 milliards d'euros. Cet objectif repose sur une fourchette indicative d'EBITDA de 9,9 à 10,3 milliards d'euros et de ROC de 5,2 à 5,6 MdsE.

En ce qui concerne les cessions, le groupe s'attache à les exécuter à un rythme soutenu pour simplifier le Groupe, générer de la valeur et réaffecter les produits de cession vers les priorités stratégiques. L'objectif de RNRpg défini prend en compte des cessions, en plus des transactions signées précédemment telle que la cession d'EVBox, pour environ 2 milliards d'euros ayant un effet dilutif sur le ROC pouvant atteindre 0,1 milliard d'euros.

Au niveau des investissements, Engie prévoit d'investir entre 5,5 et 6 MdsE en investissements de croissance, dont plus de 90% dédiés aux Renouvelables, aux Infrastructures et aux activités Asset-based des Solutions Clients, ainsi que 4 milliards d'euros dans les investissements de maintenance et le financement des provisions nucléaires belges.

Engie continue de viser une notation crédit " strong investment grade " et un ratio dette économique nette sur EBITDA inférieur ou égal à 4,0x sur le long terme. Le management informera le marché sur le plan de mise en oeuvre de sa nouvelle orientation stratégique et fournira des indications à moyen terme le 18 mai 2021.

Dividende de 0,53 euro

Le Conseil d'Administration a réaffirmé la politique de dividende du Groupe, avec une fourchette de 65 à 75% de ratio de distribution sur la base du résultat net récurrent part du Groupe. Pour 2020, le Conseil d'Administration a proposé d'établir le ratio de distribution à 75%, dans le haut de la fourchette. Cela se traduit par un dividende de 0,53 euro par action, qui sera soumis à l'approbation des actionnaires lors de l'Assemblée Générale du 20 mai.

L'action sous pression

Le titre perd plus de 3% à 12,2 euros à la suite de ces annonces. Si les résultats sont ressortis globalement conformes aux attentes, la guidance est jugée quelque peu prudente. Oddo BHF maintient néanmoins a recommandation 'surperformer' avec un objectif de 16 euros. La tendance à la reprise des bénéfices est encourageante et fait d'Engie l'une des options les moins chères pour jouer la transition énergétique, souligne le broker, alors que l'action se négocie avec une décote d'environ 20% par rapport aux pairs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.