Engie s'offre Spie Maroc

Engie s'offre Spie Maroc©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 21 décembre 2017 à 17h41

Engie a annoncé la signature d'un accord avec Spie visant l'acquisition des activités de Spie Maroc. Bruno Bensasson (CEO d'Engie Afrique) et Jérôme Vanhove (Directeur de la Stratégie, du Développement et des Acquisitions de Spie) ont procédé à la signature de l'accord qui permet à Engie d'acquérir Spie Maroc, acteur clé du marché marocain du génie électrique, du génie climatique, des systèmes de télécommunication et de la maintenance multi-technique.

Spie Maroc emploie plus de 1.000 employés et a généré en 2016 des revenus de près de 70 millions d'euros. La société est présente au Maroc depuis plus de 100 ans.

Engie est déjà très actif au Maroc dans la maintenance multi-technique et le facility management, à travers sa filiale Cofely Maroc et son partenariat avec le groupe Finatech. En intégrant les compétences, les équipes et les activités de Spie Maroc, Engie devient le leader des services énergétiques au Maroc et franchit une étape importante avec l'ambition de devenir un fournisseur intégré de services à l'énergie en Afrique.

Avec plus de 1.300 personnes, le nouvel ensemble constituera une plateforme opérationnelle pour accompagner ses clients industriels et tertiaires au Maroc et dans d'autres pays d'Afrique et permettra à Engie de consolider son positionnement de leader de la transition énergétique sur le continent africain.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Engie s'offre Spie Maroc
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure, encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article : Bercy : la rémunération des hauts fonctionnaires épinglée par la Cour des comptes
    Statut : refusé Il y a 4 heures le 21 12 2017 à 12 55

    on comprend pourquoi un organisme Européen classe la France en tête des enfers fiscaux; nous avons 750 fonctionnaires payés, allez disons 150 000 euros en moyenne, qui établissent des listes de paradis fiscaux....