Engie : sous tension

Engie : sous tension©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 25 février 2020 à 16h34

Engie redonne encore 3,4% à 15,55 euros ce mardi, alors que l'actualité autour du groupe industriel énergétique reste marquée par plusieurs notes d'analystes dont celle de Deutsche Bank qui a abaissé son conseil en passant d'achat à 'conserver' sur le dossier, mais en conservant son objectif de cours inchangé à 16,5 euros. HSBC, qui a ajusté son cours cible en hausse à 19,1 euros a quant à lui maintenu son opinion à 'acheter'. Exane BNP Paribas reste à 'surperformer' avec un objectif de 18,5 euros dans le viseur et Morgan Stanley a de son côté ajusté son cours cible à 17,7 euros ('surpondérer'). AlphaValue avait auparavant dégradé le titre d''acheter' à 'accumuler', tout en ajustant sa cible de 19 à 19,1 euros, tout comme Bernstein qui vise un cours de 16,8 euros.

Sur le plan stratégique, après avoir écarté Isabelle Kocher de la direction générale, le conseil d'Engie a affirmé qu'il allait "engager une nouvelle étape de la transformation et approfondir la stratégie engagée pour faire d'Engie un leader de la transition énergétique et climatique".
Pour y parvenir, le groupe devra "simplifier son organisation, clarifier ses options stratégiques, et conforter son modèle de croissance dans le domaine des énergies renouvelables et des solutions clients. Il doit également répondre à deux enjeux essentiels que sont la place du nucléaire dans le mix énergétique de la Belgique et celle du gaz dans le mix énergétique français".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.