Engie : sur les 15 euros

Engie : sur les 15 euros©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 02 mars 2020 à 10h35

Engie est ferme, en hausse de 0,5% sur les 15 euros ce lundi, alors que Oddo BHF est repassé de "achat" à "neutre" sur le dossier, tout en relevant sa cible de 16 euros à 17 euros après la publication annuelle du groupe. UBS de son côté a estimé que le groupe français avait réalisé une relativement bonne performance... Alors que la stratégie commence à payer, l'établissement financier reste lui à l'achat pour viser un cours de 16,5 euros à 12 mois malgré le changement de management intervenu récemment.

Au titre de 2019, Engie a délivré un chiffre d'affaires de 60,1 milliards d'euros (57 MdsE en 2018). Le résultat opérationnel courant après quote-part du résultat net des entreprises mises en équivalence s'est élevé à 5,7 MdsE, en hausse de 11,1% en brut et de 14,4% en organique. Le résultat net récurrent part du Groupe des activités poursuivies ressort à 2,7 MdsE (2,5 MdsE en 2018).
A la fin décembre 2019, la dette financière nette d'Engie s'établissait à 25,9 MdsE, en hausse de +2,7 MdsE par rapport à fin décembre 2018. Cette variation s'explique notamment par les dépenses d'investissement sur la période (10 MdsE, y compris les 1,5 MdE au titre de l'acquisition de TAG au Brésil), et 1,8 MdE de dividendes versés aux actionnaires. Le cash flow from operations, c'est-à-dire le free cash flow avant Capex de maintenance, s'établit à 7,6 MdsE. Il recule de 0,2 MdE. Cette baisse est principalement due aux variations du besoin en fonds de roulement (impact négatif de 1,3 MdE).

Sur ces bases financières au titre des résultats 2019, Engie a confirmé le paiement d'un dividende ordinaire de 0,80 euro par action. Il sera versé en numéraire et correspond à un ratio de distribution sur la base du RNRpg de 72%.
Le dividende annuel sera versé en une seule fois, à l'issue de l'Assemblée Générale Ordinaire (AGO) approuvant les comptes annuels. Pour l'avenir, Engie a confirmé sa politique de dividende à moyen terme, dans une fourchette de 65% à 75 % de ratio de distribution sur la base du RNRpg.

Engie prévoit pour 2020 un résultat net récurrent part du Groupe compris entre 2,7 et 2,9 MdsE. Cet objectif repose sur une fourchette indicative d'Ebitda de 10,5 à 10,9 MdsE et de ROC de 5,8 à 6,2 MdsE. Pour 2020 et sur le long terme, Engie prévoit un ratio dette économique nette/ Ebitda inférieur ou égal à 4x et continue de viser une notation crédit 'strong investment grade'.
Pour 2022, Engie prévoit un taux de croissance annuel moyen du résultat net récurrent part du Groupe compris entre 6 et 8%, soit entre 3,2 et 3,4 MdsE). Cet objectif repose sur des fourchettes indicatives de taux de croissance annuel moyen de 2 - 4% pour l'Ebitda et de 4 - 6% pour le ROC.
Pour la période 2020-2022, Engie compte investir 10 MdsE dans la croissance, 8 MdsE dans la maintenance et 4 MdsE dans les investissements financiers de Synatom pour le financement de l'intégralité du montant des provisions pour l'aval du cycle d'ici 2025. Les cessions devraient s'élever à 4 MdsE, principalement pour poursuivre la réduction des émissions de CO2 et pour simplifier l'empreinte géographique et la structure...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.