Eramet : croissance de 8% en début d'exercice

Eramet : croissance de 8% en début d'exercice
Mine de Népoui de la SLN (Nouvelle-Calédonie)

Boursier.com, publié le lundi 26 avril 2021 à 07h57

Le chiffre d'affaires d'Eramet ressort à 838 ME au T1 2021 en hausse de 8 % par rapport au T1 2020, porté par la forte croissance de la division Mines et Métaux (+ 18 %) dont + 9 % d'effet volume et + 9 % d'effet prix, et malgré le recul des ventes de la division Alliages Haute Performance.

Le chiffre d'affaires d'Eramet ressort à 838 ME au T1 2021 en hausse de 8 % par rapport au T1 2020, porté par la forte croissance de la division Mines et Métaux (+ 18 %) dont + 9 % d'effet volume et + 9 % d'effet prix, et malgré le recul des ventes de la division Alliages Haute Performance.

Eramet souligne la très bonne performance opérationnelle des activités minières historiques, sur un trimestre à la saisonnalité traditionnellement défavorable : 1,5 Mt de minerai de manganèse produit (+ 17 % par rapport au T1 2020) au Gabon. 1,1 Mth de minerai produit en Nouvelle-Calédonie (+ 14 %) et 433 kth d'exports (+ 31 %), malgré des perturbations sociétales et météorologiques.

A noter aussi la progression exceptionnelle des opérations minières à Weda Bay en Indonésie avec 3,0 Mth de minerai de nickel produit ; forte contribution en cash attendue pour le Groupe en 2021.

Le groupe a aussi bénéficié de la forte hausse des prix des métaux en euro : minerai de manganèse (+ 7 %), ferronickel (+ 30 %).

En revanche, l'impact de la crise aéronautique sur la division Alliages Haute Performance, se traduit par une baisse de 27% des ventes d'Aubert & Duval, par rapport à un T1 2020 qui était encore peu impacté par la pandémie.

Eramet pense poursuivre au T2 la bonne dynamique de début d'année. Les objectifs opérationnels sont confirmés.

En outre, dans le cadre de la revue stratégique d'A&D, Eramet a reçu une offre de reprise qu'il n'a pas retenue ; mais la cession de cet actif reste l'option privilégiée par le Groupe à terme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.