Eramet recule encore après les annonces

Eramet recule encore après les annonces
Mine de Népoui de la SLN (Nouvelle-Calédonie)

Boursier.com, publié le vendredi 21 février 2020 à 14h29

Eramet chute encore de 5,5% à 30,85 euros ce vendredi, alors que le groupe minier a dégagé l'an dernier un Ebitda de 630 millions (-25%) pour un chiffre d'affaires de 3,7 MdsE (-4%), affecté par la baisse des prix des métaux.
Le résultat opérationnel courant a fondu de 41% à 341 ME alors que le résultat net est déficitaire à hauteur de 184 millions d'euros, après un bénéfice de 53 ME en 2018, en raison notamment de charges d'impôts au Gabon.

La société, qui ne versera pas de dividende cette année, anticipe un Ebitda 2020 proche de 400 ME, avec l'hypothèse des conditions de marché de janvier 2020, et sans prise en compte à date de l'impact éventuel lié à l'épidémie de Coronavirus. Le consensus 'Bloomberg' était jusqu'ici positionné à 734 ME...

Eramet a par ailleurs annoncé le report d'un projet de mine de lithium en Argentine, en raison des incertitudes concernant la situation économique et réglementaire du pays, très endetté. "La conjoncture en Argentine et la conjoncture générale ne nous permettent pas aujourd'hui de lancer sereinement un tel projet", a déclaré à la presse Christel Bories, PDG du groupe. Le management n'a également pas exclu des cessions ou des partenariats afin de renforcer sa structure financière. Côté analystes, c'est la soupe à la grimace, à l'image d'Oddo BHF qui a coupé son cours cible sur Eramet de 71 à 50 euros, tout en restant quand même à l'achat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.