Eramet s'engage pour le climat

Eramet s'engage pour le climat
Mine de Népoui de la SLN (Nouvelle-Calédonie)

Boursier.com, publié le jeudi 29 août 2019 à 19h44

Dans le cadre de la nouvelle édition du French Business Climate Pledge, le groupe Eramet fait partie des 99 entreprises ayant répondu à l'appel lancé par le MEDEF pour confirmer et amplifier leur dynamique d'engagement à investir dans les solutions et technologies bas carbone.

Pour contribuer à la construction de l'industrie minière et métallurgique de demain, Eramet s'est engagé, au travers de sa feuille de route RSE 2018-2023, sur 13 objectifs concrets et mesurables, intégrés à sa stratégie globale.

Un des objectifs majeurs est consacré à la réduction de notre empreinte énergie et climat à travers une baisse de 26% de l'intensité carbone du Groupe d'ici à fin 2023. Il concourt à l'Objectif Développement Durable des Nations Unies 13 portant sur les mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques.

Cet objectif intègre entre autres la conversion de la centrale électrique fioul de Doniambo en Nouvelle-Calédonie au Gaz naturel liquéfié (LNG) en 2023, tout comme l'investissement dans des énergies renouvelables pour certains sites.

Au-delà de ces opérations, de nombreux leviers opérationnels ont été identifiés, contribuant sur chaque site à la réduction des émissions de CO2.

"Notre contribution à l'enjeu climatique passe également par notre ambition stratégique de développer les métaux critiques indispensables à la transition énergétique, comme le lithium, le nickel et par le développement des solutions de recyclage de ces matières", indique le management d'Eramet.

Eramet travaille également à la mise en oeuvre des recommandations de la TCFD (Task Force on Climate-Related Financial Disclosures) qui vise à encourager un reporting financier fiable et clair permettant aux investisseurs de prendre en compte les risques liés au climat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.