Ericsson coule en emportant Nokia

Ericsson coule en emportant Nokia
logo Ericsson téléphonie mobile

Boursier.com, publié le mercredi 31 janvier 2018 à 09h32

Le plongeon de 8 % enregistré par Ericsson à la suite de la publication de ses résultats 2017 pèse sur le cours de Nokia, qui chute de -2,8 % à 3,87 euros en matinée à la Bourse de Paris. Le Suédois a publié des résultats du quatrième trimestre inférieurs aux attentes et renoncé à céder sa division médias, faute d'offres suffisamment intéressantes. Il a repoussé son objectif de marge 2018 à 2020, en faisant état d'un marché qui reste toujours compliqué. Les analystes estiment toujours qu'Ericsson souffre de la comparaison avec son rival Finlandais, plus avancé dans sa réorganisation, mieux armé au niveau de l'offre et qui peut bénéficier d'une division brevets rémunératrice. Cela n'empêche pas Nokia de souffrir alors que le secteur peine toujours à trouver un second souffle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.