Ericsson redresse la barre

Ericsson redresse la barre
logo Ericsson téléphonie mobile

Boursier.com, publié le vendredi 20 avril 2018 à 08h25

Comme à chaque publication d'Ericsson, Nokia, qui détient désormais Alcatel-Lucent, sera suivi de près en bourse. L'équipementier télécom suédois vient de dévoiler des résultats meilleurs qu'anticipé au premier trimestre avec une marge brute ajustée de 35,9%, presque multipliée par deux sur un an, là où le consensus Bloomberg était positionné à 32,7%. La société scandinave, qui dit observer une dynamique positive sur le marché américain, a vu sa perte opérationnelle se limiter à 300 millions de couronnes (28,88 ME) sur la période contre 11,3 MdsC un an plus tôt et un consensus de -2,4 MdsC. Le chiffre d'affaires est ressorti à 43,3 milliards de couronnes (-9%; -2% à change constant), globalement conforme aux attentes.

"Nos efforts pour améliorer l'efficacité dans la prestation de services et les coûts communs commencent à porter leurs fruits", affirme le directeur général Borje Ekholm. "Les améliorations sur le trimestre sont encourageantes".

L'amélioration de la marge brute est sans doute le signal le plus encourageant pour Ericsson puisqu'elle démontre que les réductions de coûts et une nouvelle gamme de produits se traduisent par une amélioration de la rentabilité, malgré une demande qui reste atone pour les équipements de réseau. L'entreprise, engagée dans un vaste plan de restructuration, s'est dit déterminée à respecter ses objectifs à long terme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.