Erytech : du nouveau concernant eryaspase en traitement de seconde ligne de la leucémie aiguë lymphoblastique

Erytech : du nouveau concernant eryaspase en traitement de seconde ligne de la leucémie aiguë lymphoblastique©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 09 juin 2020 à 07h42

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, fait aujourd'hui le point sur l'étude de phase II conduite par l'Organisation nordique d'hématologie et d'oncologie pédiatrique (NOPHO), avec eryaspase en traitement de seconde ligne de la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL).
L'étude NOR-GRASPALL-2016 évalue la sécurité et l'efficacité d'eryaspase, principalement chez les enfants atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) ayant développé une hypersensibilité à l'asparaginase pégylée. Cette étude, menée au travers de 22 sites cliniques dans les pays scandinaves et les pays baltes, a atteint son objectif de recrutement suite à l'inclusion du 50e patient.

Les résultats préliminaires de l'étude suggèrent qu'eryaspase a atteint le niveau et la durée d'action de l'asparaginase visés chez ces patients. En outre, l'adjonction d'eryaspase à la chimiothérapie révèle un profil de tolérance acceptable, permettant à la majorité de ces patients de recevoir les protocoles complets d'asparaginase. Des données récentes confirment que l'interruption des traitements avec de l'asparaginase induit un taux de survie sans récidive de LAL inférieur.

"L'hypersensibilité à l'asparaginase demeure un obstacle important pour le traitement des patients qui souffrent de la LAL", déclare le Dr Birgitte Klug Albertsen, Associate Professor au Aarhus University Hospital, Danemark, et Investigateur Principal de l'étude. "Sur la base des résultats dont nous disposons à ce stade, eryaspase pourrait constituer une approche thérapeutique novatrice pour poursuivre le traitement avec de l'asparaginase des patients développant une hypersensibilité à l'asparaginase pégylée. Nous sommes impatients de partager les résultats complets de l'essai à l'occasion d'un prochain congrès médical".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.