Erytech recherché après le partenariat SQZ Biotech

Erytech recherché après le partenariat SQZ Biotech©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 25 juin 2019 à 13h46

Erytech gagne 2,6% à 6,23 euros dans un volume représentant 0,3% du tour de table, suite à l'annonce d'une collaboration stratégique dans l'immunomodulation avec l'Américain SQZ Biotech. Ainsi, le groupe a signé un accord de collaboration avec SQZ Biotechnologies, société de thérapie cellulaire développant des traitements innovants dans de multiples domaines thérapeutiques, pour mettre au point de nouveaux agents de modulation immunitaire à partir des globules rouges (GR)... NIBC Bank NV confirme un conseil d'achat assorti d'un objectif de 12 euros. Oddo BHF, également acheteur, vise 31 euros.

Erytech accorde à SQZ une licence mondiale exclusive pour le développement de thérapies immunomodulatrices spécifiques aux antigènes et utilisant des approches basées sur les GR. La combinaison de la plateforme d'ingénierie cellulaire exclusive et polyvalente de SQZ, Cell Squeeze, avec la propriété intellectuelle d'Erytech liée aux produits thérapeutiques à base de GR, vise à permettre le développement rapide d'un vaste portefeuille de nouveaux produits immunomodulateurs dans de multiples indications. Erytech pourrait recevoir jusqu'à 57 M$ en combinant paiement initial et paiements d'étapes potentiels liés au développement réglementaire et commercial du premier produit mis au point avec succès par SQZ en vertu de cette collaboration, et bénéficier de royalties progressives sur les ventes futures et jusqu'à un total de 50 M$ en paiements d'étapes commerciaux pour chaque nouveau produit approuvé ou chaque nouvelle indication approuvée.

Erytech rappelle être à la pointe du développement thérapeutique à base de GR depuis sa création. Son principal produit candidat pour le métabolisme du cancer, eryaspase, est actuellement en cours d'évaluation dans une étude pivot de Phase 3 dans le traitement du cancer du pancréas. Une étude de Phase 2 est aussi d'actualité dans le traitement du cancer du sein triple-négatif. La société a poursuivi l'élargissement de sa plateforme technologique Erycaps dans de multiples applications, dont l'onco-métabolisme, les maladies métaboliques rares, la tolérance immunitaire et l'immunothérapie contre le cancer, ce qui a donné lieu à un vaste et solide portefeuille de propriété intellectuelle en matière de traitements thérapeutiques à base de GR. Capitalisant sur la biodistribution inhérente des GR dans le foie et la rate, les scientifiques d'Erytech "ont été les premiers mettre en évidence le potentiel des GR chargés d'antigènes à moduler la fonction immunitaire, en induisant une tolérance spécifique aux protéines ainsi qu'en produisant une réponse immunitaire spécifique aux antigènes tout en contrôlant la croissance tumorale in vivo.

Basé sur la plateforme Cell Squeeze, le programme principal de SQZ met à profit ses capacités d'ingénierie cellulaire pour créer des cellules présentant des antigènes et générer des traitements de tumeurs solides spécifiques aux antigènes. SQZ développe également des traitements dérivés d'érythrocytes pour induire une modulation immunitaire spécifique aux antigènes pour des troubles multiples. Les programmes de tolérance immunitaire de SQZ comprennent la tolérance des porteurs d'antigènes (TAC) pour le diabète de type 1, un programme appuyé par JDRF T1D, le fonds américain de recherche sur le diabète de type 1, ainsi que des TAC conçus pour traiter les patients atteints de troubles immunitaires supplémentaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.