Erytech : tente un rebond

Erytech : tente un rebond©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 10 mars 2021 à 12h01

Erytech monte de 3,2% ce mercredi, à 6,50 euros, alors que le groupe a annoncé une perte nette pour l'ensemble de l'année 2020 qui s'élève à 73,3 millions d'euros, soit une hausse de 10,6 millions d'euros (+17 %) par rapport à l'année précédente, découlant d'une hausse de 4,8 millions d'euros (+7%) de la perte opérationnelle et d'une diminution de 5,9 millions d'euros du résultat financier. L'augmentation de 4,8 millions d'euros de la perte opérationnelle est principalement attribuable à l'augmentation de 5,4 millions d'euros des dépenses de développement préclinique et clinique, principalement liées à celles engagées pour l'étude de phase 3 de la société dans le domaine du cancer du pancréas, à la diminution de 2,2 millions d'euros des frais généraux et administratifs, liée à la fin des dépenses relatives à l'augmentation de la capacité de production et principalement supportées en 2019, et à la baisse de 1,6 million d'euros des autres produits.

Erytech monte de 3,2% ce mercredi, à 6,50 euros, alors que le groupe a annoncé une perte nette pour l'ensemble de l'année 2020 qui s'élève à 73,3 millions d'euros, soit une hausse de 10,6 millions d'euros (+17 %) par rapport à l'année précédente, découlant d'une hausse de 4,8 millions d'euros (+7%) de la perte opérationnelle et d'une diminution de 5,9 millions d'euros du résultat financier.
L'augmentation de 4,8 millions d'euros de la perte opérationnelle est principalement attribuable à l'augmentation de 5,4 millions d'euros des dépenses de développement préclinique et clinique, principalement liées à celles engagées pour l'étude de phase 3 de la société dans le domaine du cancer du pancréas, à la diminution de 2,2 millions d'euros des frais généraux et administratifs, liée à la fin des dépenses relatives à l'augmentation de la capacité de production et principalement supportées en 2019, et à la baisse de 1,6 million d'euros des autres produits.

Au 31 décembre 2020, la trésorerie et équivalents de trésorerie s'élevaient à 44,4 millions d'euros (environ 54,4 millions de dollars), contre 73,2 millions d'euros au 31 décembre 2019 et 45,4 millions d'euros au 30 juin 2020. La diminution totale de 28,7 millions d'euros de la position de trésorerie au cours des douze mois de 2020 provient d'une baisse nette de 14,6 millions d'euros au T1 2020, de 13,1 millions d'euros au T2 2020 et de 4,9 millions d'euros au T3 2020, ainsi que d'une augmentation nette de la position de trésorerie de 3,9 millions d'euros au T4 2020.

La société estime que sa trésorerie actuelle peut financer ses dépenses opérationnelles prévues et ses programmes en cours jusqu'au quatrième trimestre 2021, et, avec l'option restante des produits potentiels disponibles dans le cadre de l'accord de financement par obligations convertibles, jusqu'au premier trimestre 2022. Parmi les derniers avis de brokers, Jefferies a ajusté sa cible de 20 à 19 euros, tout en restant à l'achat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.