ESI Group : sanctionné !

ESI Group : sanctionné !©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 20 septembre 2018 à 09h11

ESI Group est sous pression ce jeudi à la Bourse de Paris où il revient nettement sous les 40 euros, en baisse de 8%, dans le sillage d'une publication semestrielle peu engageante. Au 30 juin 2018, le chiffre d'affaires s'élève à 53,2 ME, en augmentation de 2,4% à taux constants. Mais l'ensemble des indicateurs de rentabilité se dégrade.

L'EBITDA ressort à -7,2 ME contre -3,9 ME au premier semestre 2017. Cette évolution découle de la poursuite des investissements R&D et de la progression des frais Généraux et Administratifs (G&A) liée aux coûts de nouveaux locaux et au renforcement des équipes de support (dont RH et IT).

Ce faisant, le Résultat Opérationnel Courant (ROC) s'établit à -8,9 ME, et le Résultat Opérationnel (EBIT) s'élève à -9,3 ME, les deux agrégats affichant respectivement une baisse de -3,4 ME et de -3,3 ME. Quant au Résultat Net part du Groupe, il ressort à -7,9 ME contre -5,9 ME l'an dernier.

Dans le cadre du plan de succession engagé depuis plusieurs années, le Conseil d'Administration a décidé de nommer Cristel de Rouvray, fille d'Alain de Rouvray au poste de Directrice Générale d'ESI Group à compter du 1er février 2019. Alain de Rouvray deviendra Président non exécutif à compter de cette date.

Compte tenu du renforcement de la dimension spéculative liée à cette derniàre annonce, Midcap Partners Louis Capital Markets reste à "neutre" sur l'éditeur de logiciels. La valorisation théorique d'ESI Group reste inchangée à 40 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.