Esker : de record en record !

Esker : de record en record !©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 21 janvier 2021 à 13h49

Esker bat de nouveaux records boursiers ce jeudi, à 215 euros, en hausse de plus de 1%, alors que le groupe a réalisé un chiffre d'affaires 2020 de 112,3 ME, en croissance de 9% à taux de change constants et de 8% à taux de change courants. Au cours du 4ème trimestre le chiffre d'affaires a atteint 30,9 ME, en croissance de +8% en données publiées et de +11% à taux de change constants par rapport au même trimestre de l'exercice précédent.
Dans la tendance du troisième trimestre, les activités SaaS progressent de 13% tirées par les abonnements et le trafic (+18%) mais sont pénalisées par le consulting (-3%) qui subit le contrecoup de la faiblesse des nouvelles signatures au cours du T2 et au début du T3. Esker précise que les volumes de documents traités restent encore en retrait de 5% à 10% par rapport aux niveaux pré-Covid en raison des nombreuses restrictions mises en place par les différents gouvernements.

Comme à la fin du troisième trimestre, Esker a de nouveau enregistré de très nombreuses signatures au cours de ce trimestre. Après une période d'attentisme liée aux premières mesures de confinement, les entreprises se sont vivement intéressées aux solutions de digitalisation des services administratifs et financiers qui leur apportent des gains de productivité significatifs et leur permettent de continuer à opérer quand les collaborateurs sont en télétravail.
La valeur cumulée des nouveaux contrats signés en 2020 progresse ainsi de +17% par rapport à l'année 2019 pour atteindre 34 ME. Sur le quatrième trimestre, la valeur du total des nouvelles signatures s'établit 30% au-dessus du dernier trimestre 2019 qui détenait jusqu'alors le record, laissant augurer une forte activité au cours de la première partie de l'année 2021.

Prévisions favorables

Esker anticipe le maintien de son résultat opérationnel 2020 par rapport à l'exercice 2019. De moindres dépenses marketing et de déplacements combinées à un rythme de recrutements moins soutenu permettent de compenser la pression de la pandémie sur la progression du chiffre d'affaires. Au 31 décembre 2020, la trésorerie nette était de 30,7 ME.
Pour 2021, Esker attend une solide croissance organique à 2 chiffres, qui devrait amener le chiffre d'affaires aux alentours de 128 ME si la parité euro/dollar US reste inchangée. À ce niveau de croissance, la profitabilité devrait s'établir entre 10 et 15%.

Parmi les derniers avis de brokers, Oddo BHF a encore revalorisé le dossier à 265 euros en restant à l'achat. Portzamparc de son côté avait laissé ses prévisions globalement inchangées tout en gardant une grande confiance dans le dossier : "La belle fin d'année commerciale confirme notre scénario de rebond de la croissance en 2021. Nous adoptons un scénario moyen terme plus agressif et intégrons dans notre valorisation les comparables boursiers. Ces deux éléments avaient conduit l'analyste à relever son objectif de cours à 174,9 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.