EssilorLuxottica annonce un chiffre d'affaires consolidé pour le troisième trimestre de 4,08 MdsE

EssilorLuxottica annonce un chiffre d'affaires consolidé pour le troisième trimestre de 4,08 MdsE©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 03 novembre 2020 à 07h19

EssilorLuxottica a annoncé que son chiffre d'affaires consolidé pour le troisième trimestre 2020 s'était élevé à 4.085 millions d'euros, en baisse de 5,2% par rapport au troisième trimestre 2019 (-1,1% à taux de change constants), montrant une forte croissance séquentielle par rapport au second trimestre de 2020. Sur les 9 premiers mois de 2020, le chiffre d'affaires consolidé s'est élevé à 10.315 millions d'euros, en repli de 21,2% par rapport à la même période de 2019 (-20% à taux de change constants).

Point sur le COVID-19

Au cours des derniers mois, les besoins de bonne vision ont confirmé leur résilience ainsi que leur caractère structurel malgré la volatilité de l'environnement sanitaire et commercial. L'optique, qui représente plus de 70% du chiffre d'affaires de la société, a tiré la reprise de la dynamique commerciale. Cette situation s'explique non seulement par un rattrapage de la demande, mais également par une prise de conscience accrue des consommateurs sur la nécessité de prendre soin de leurs yeux, en particulier du fait du temps accru qu'ils passent devant des écrans dans le nouvel environnement COVID-19. Ceci a favorisé par ricochet un appétit récurrent des consommateurs pour plus de valeur ajoutée dans leurs solutions d'optique ophtalmique et de lunetterie.

Pour faire face aux défis et opportunités engendrés par l'incertitude actuelle, le groupe s'est montré à la hauteur de sa mission en soutenant ses employés et ses clients au moment où ils en avaient le plus besoin. En retour, la forte motivation, l'engagement et le professionnalisme des plus de 150.000 collaborateurs et 400.000 distributeurs d'EssilorLuxottica lui ont permis de continuer à exercer responsabilité et leadership au sein de l'industrie. Le groupe a pu s'appuyer en cela sur son solide pipeline de nouveaux produits de marque, bien adaptés au nouvel environnement, sur sa volonté d'améliorer l'expérience consommateurs en magasin et sur la flexibilité de sa chaîne d'approvisionnement au profit de toutes les catégories de produits, tant au niveau mondial que local.

À fin septembre, plus de 95% des magasins du groupe avaient rouvert à travers le monde. En parallèle, la société a mis à profit sa capacité unique à s'engager auprès des professionnels de l'optique indépendants. Les nouvelles conditions de travail post-confinement ont révélé le fort esprit d'entreprise qui anime ces professionnels de l'optique ainsi que leur capacité à s'adapter rapidement au nouvel environnement commercial.

Ceci a contribué au déploiement ou à l'accélération d'initiatives commerciales majeures, avec des programmes de partenariat dédiés aux professionnels de l'optique (EssilorLuxottica 360, Essilor Experts, STARS), le développement prometteur de nouvelles catégories de produits telles que la gestion de la myopie (avec le lancement de Stellest) et la montée en puissance des paires de lunettes complètes (avec Ray-Ban Authentic). Les ventes en ligne ont augmenté de 40% pour atteindre un record de 878 millions d'euros au cours des neuf premiers mois de 2020, portées par les plateformes de marques propriétaires de la société (Ray-ban.com, Oakley.com et SunglassHut.com) ainsi que par plusieurs sites multimarques (EyeBuyDirect.com, Clearly.ca, Visiondirect.co.uk). De multiples initiatives numériques ont rapidement transformé la stratégie de commercialisation de la société, dont l'extension du déploiement de Smart Shopper ainsi que la télé-optométrie en magasin.

La crise du COVID-19 s'est révélée être un catalyseur essentiel pour mettre en oeuvre les décisions clés prises par EssilorLuxottica juste avant la pandémie: approfondir son intégration, simplifier son organisation, accélérer son processus de décision, digitaliser son activité et transformer le secteur de l'optique ophtalmique et de la lunetterie tout en contrôlant ses coûts et en préservant sa trésorerie.
Alors que la pandémie réaccélère à travers l'Europe et que cette seconde vague augmente l'incertitude des prochaines semaines, le groupe va continuer à prioriser ces domaines, tout en se concentrant sur la protection des employés, la continuité des activités et la proximité des partenariats avec les clients et toutes les parties prenantes.

Alors que les perturbations liées au COVID-19 ont continué à peser sur les ventes au T3, le groupe a largement compensé leur impact grâce à une bonne exécution, qui a conduit à un effet de mix favorable au sein de toutes les principales divisions, tant en termes de produits (les consommateurs privilégiant les solutions à valeur ajoutée) que de canaux de distribution (les professionnels de l'optique indépendants menant la reprise).

L'e-commerce direct a continué de surperformer, les plates-formes mono-marques affichant une hausse de leurs ventes proche des deux-tiers à taux de change constants, dopées par Ray-Ban.com, Oakley.com et SunglassHut.com, toutes bénéficiant des ventes de lunettes de soleil et de promotions ciblées.

Position financière

Le groupe a fini le trimestre avec 8,8 milliards d'euros de trésorerie et investissements court-terme et un endettement financier net de 3,3 milliards d'euros (y compris les dettes liées aux contrats de location). Par ailleurs, le groupe dispose de 5,4 milliards d'euros de lignes de crédit non utilisées. La solidité du bilan est également le résultat d'une forte génération de cash flow libre au cours du trimestre, du fait des mesures de contrôle des coûts et de préservation de la trésorerie.
Au vu de la deuxième vague de pandémie de COVID-19 en Europe, la société envisagera en décembre l'opportunité de distribuer un dividende d'ici la fin de l'année.

Perspectives

La société continue d'aborder les prochains mois avec une confiance prudente. Bien qu'elle soit vigilante sur l'évolution à court terme du COVID-19 et sur le rattrapage de demande pouvant alimenter la reprise actuelle, elle est confiante dans la résilience structurelle des besoins d'optique.
Au cours des prochains trimestres, EssilorLuxottica entend tirer parti de ses actifs intégrés et de son modèle d'affaires vertical pour préserver sa capacité à surperformer l'industrie de l'optique ophtalmique et de la lunetterie. Cela se fera par le lancement de produits innovants, la transformation du parcours consommateur, l'augmentation de la digitalisation et la mise à profit de sa solide chaîne d'approvisionnement.
En parallèle, l'équipe de direction continuera à bâtir un groupe combiné solide, à approfondir l'intégration et à créer des synergies, tout en continuant à contrôler les coûts et à préserver la trésorerie.

"Nous sommes heureux du remarquable rebond de l'activité au cours du troisième trimestre et fiers de tous nos employés qui l'ont rendu possible. Ils ont su s'adapter rapidement à un environnement difficile et à de nouvelles conditions de travail pour permettre au groupe de poursuivre sa reprise solide. Alors que la deuxième vague de COVID-19 conduit à de nouveaux confinements en Europe, notre priorité reste la protection de nos employés et l'engagement avec nos clients et partenaires, tout en continuant à gérer de près la continuité de nos activités et le contrôle de nos coûts. EssilorLuxottica s'est renforcée dans ce contexte d'affaires inhabituel, qui a démontré les avantages constitués par la résilience de notre activité d'optique et par notre portefeuille équilibré en termes de produits, d'activités et de pays. Les récentes annonces de nouveaux produits, tel que le lancement de Stellest en Chine, une nouvelle génération de verres ophtalmiques pour lutter contre la myopie chez les enfants, ou le partenariat avec Facebook dans les lunettes intelligentes, confirment l'appétit d'innovation permanent du groupe. Notre volonté de promouvoir un large portefeuille de marques, de digitaliser le parcours consommateur et plus largement de remodeler et transformer l'industrie de l'optique ophtalmique et de la lunetterie, nous donne une grande confiance dans les perspectives d'avenir du groupe pour 2021 et au-delà", ont déclaré Francesco Milleri, Directeur Général et Vice-Président de Luxottica, et Paul du Saillant, Directeur Général d'Essilor.

Prochains rendez-vous

-12 mars 2021 : Résultats et conférence téléphonique de l'année 2020
-6 mai 2021 : Chiffre d'affaires et conférence téléphonique du premier trimestre 2021
-30 juillet 2021 : Résultats et conférence téléphonique du premier semestre 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.