EssilorLuxottica : vers des poursuites judiciaires contre GrandVision ?

EssilorLuxottica : vers des poursuites judiciaires contre GrandVision ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 24 juin 2021 à 21h55

EssilorLuxottica envisage d'engager une procédure judiciaire contre le néerlandais GrandVision après la décision d'un tribunal néerlandais qui a donné raison, lundi, au groupe franco-italien dans le différend qui oppose les deux groupes lunettiers, selon des sources citées jeudi soir par l'agence 'Reuters'.

EssilorLuxottica envisage d'engager une procédure judiciaire contre le néerlandais GrandVision après la décision d'un tribunal néerlandais qui a donné raison, lundi, au groupe franco-italien dans le différend qui oppose les deux groupes lunettiers, selon des sources citées jeudi soir par l'agence 'Reuters'.

On ignore encore si le groupe franco-italien va renoncer ou non à acquérir Grandvision, avec lequel les relations se sont détériorées en 2020. "L'issue de l'arbitrage a confirmé ce qu'EssilorLuxottica dit depuis le début : la direction de GrandVision s'est livrée à un stratagème qui a non seulement violé l'esprit mais aussi les termes matériels d'un contrat régissant une opération (le rachat par EssilorLuxottica : ndlr) de 7 milliards d'euros", a déclaré la source.

"Pour Essilux, la prochaine étape est de préparer uneaction judiciaire contre GrandVision et sa direction, pour obtenir des indemnités conformes à l'ampleur et l'importance de l'opération qu'ils ont compromise", a ajouté cette source, refusant de donner le montant qu'EssilorLuxottica pourrait chercher à obtenir.

Lundi, un tribunal néerlandais a jugé que le numéro un mondial des verres optiques avait le choix de mettre fin à l'acquisition de GrandVision, en raison des violations significatives des obligations de ce dernier envers EssilorLuxottica. Le groupe dirigé par Francesco Milleri a indiqué étudier toutes ses options dans le cadre de cette transaction. Des analystes financiers ont jugé que l'hypothèse la plus probable serait qu'EL cherche en priorité à renégocier le prix de la transaction à la baisse.

EssilorLuxottica avait annoncé en juillet 2019 son intention de prendre le contrôle du néerlandais GrandVision, mais l'accord a depuis lors été au coeur d'une bataille judiciaire entre les deux camps. En effet, EssilorLuxottica estimait que les décisions prises par Grandvision pendant la pandémie de Covid-19 constituaient une violation de l'accord de rachat. Le groupe néerlandais avait notamment suspendu ses paiements aux propriétaires de magasins et aux fournisseurs, et avait demandé une aide d'État, sans demander l'approbation de son acquéreur potentiel.

GrandVision avait de son côté accusé EssilorLuxottica de chercher un prétexte pour se désengager de l'accord à moindre frais. Le groupe s'est dit lundi déçu par la décision du tribunal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.