Esso : 11 MdsE de chiffre d'affaires sur 9 mois

Esso : 11 MdsE de chiffre d'affaires sur 9 mois©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 15 novembre 2019 à 06h54

Au 3e trimestre 2019, le prix moyen du baril de Brent s'est établi à 62 $, en baisse de -17% par rapport au 3e trimestre 2018 (75 $), et en baisse de -6% par rapport au 1er semestre 2019 (66 $). Exprimé en euros, le prix moyen du baril de Brent s'est élevé à 56 euros au 3e trimestre 2019 (64 euros au cours du 3e trimestre 2018), soit une baisse de -12% sur la période.

La marge brute de raffinage carburants et combustibles, publiée par la Direction générale de l'Energie et du Climat (DGEC) du Ministère de la Transition écologique et solidaire, s'est élevée à 35 E/tonne en moyenne pour le 3e trimestre 2019, en hausse par rapport à la moyenne du 3e trimestre 2018 (33 E/t).

A fin septembre 2019, les volumes totaux vendus par le groupe Esso s'élèvent à 20,1 millions de m3 et sont en hausse de +7,3% par rapport à fin septembre 2018. Les quantités vendues sur le marché intérieur français sont en hausse de +4,5%, et s'établissent à 12,1 millions de m3 (11,6 millions de m3 en 2018).

Le chiffre d'affaires (hors TVA) du groupe Esso ressort à 11,04 milliards d'euros, stable par rapport au 30 septembre 2018 (10,96 MdsE).

Situation financière

Le groupe Esso prévoit, en 2019, 125 millions d'euros d'investissements dont 109 ME dans les raffineries du groupe.

A fin septembre 2019, la position financière nette du groupe Esso est positive de 438 ME.

Perspectives

Le groupe Esso rappelle être exposé aux incertitudes concernant l'évolution du prix du pétrole brut et au taux de change du dollar, à la volatilité des prix des produits pétroliers et des marges de raffinage dans un marché ouvert à une concurrence mondiale.

La transition énergétique va conduire à une baisse de la consommation d'énergies fossiles et à une évolution de la structure des marchés fournis par le groupe, dont l'ampleur et le rythme de transition sont incertains. Dans ce contexte, Esso entend poursuivre ses efforts pour améliorer sa compétitivité et optimiser ses actifs industriels. Pour cela, des conditions économiques, fiscales et réglementaires favorables et prévisibles sont essentielles.

Le groupe poursuit ses efforts de maîtrise de ses opérations, de réduction de sa propre consommation énergétique, et de baisse de ses émissions. Quatre objectifs majeurs guident la stratégie du groupe :
- opérer un niveau d'excellence ;
- renforcer sa compétitivité avec de nouveaux projets d'investissements ;
- développer ses ventes en poursuivant de nouvelles opportunités commerciales ;
- transformer sa culture d'entreprise en s'appuyant sur l'innovation, la technologie, la transformation numérique et l'engagement de son personnel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.