Etats-Unis: 200 Mds$ de biens chinois taxés dès le 24 septembre !

Etats-Unis: 200 Mds$ de biens chinois taxés dès le 24 septembre !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 18 septembre 2018 à 01h25

Donald Trump a donc mis ses menaces à exécution, franchissant un pas supplémentaire dans la guerre commerciale qu'il a déclenchée contre la Chine. Le président américain a annoncé lundi soir après la clôture de Wall Street la création de taxes de 10% sur 200 milliards de dollars supplémentaires d'importations chinoises. Ces taxes prendront effet dès lundi prochain, le 24 septembre, et il est prévu qu'elles montent à 25% au 1er janvier 2019, selon un communiqué de Donald Trump...

"Si la Chine venait à prendre des mesures de représailles contre nos agriculteurs ou autres industries, nous mettrions en oeuvre immédiatement la phase 3, à savoir des tarifs douaniers sur quelque 267 milliards de dollars d'importations supplémentaires", a ajouté le locataire de la Maison Blanche. En comptant les 50 Mds$ de bien chinois déjà taxés cet été, cette phase 3 reviendrait à taxer la totalité des importations chinoises, qui ont atteint 505 Mds$ en 2017.

Craintes d'une escalade vers une véritable guerre commerciale

Avant l'annonce officielle, Donald Trump avait indiqué lundi à la presse depuis la Maison Blanche qu'il s'apprêtait à annoncer des mesures et que "cela fera rentrer beaucoup d'argent dans les coffres des Etats-Unis d'Amérique. Beaucoup d'argent va rentrer".

Cependant, les marchés financiers craignent que l'annonce de nouvelles taxes ne fassent qu'empirer les tensions : Pékin pourrait ainsi refuser de se rendre aux prochaines négociations prévues en principe entre les deux pays la semaine prochaine, et annoncer de nouvelles mesures de représailles, faisant craindre une véritable guerre commerciale susceptible de peser sur la croissance mondiale.

Les entreprises technologiques en première ligne

La Bourse de Wall Street a terminé lundi en nette baisse, alors que la décision de Donald Trump était largement anticipée, après des informations publiées depuis vendredi dans la presse concernant l'imminence de la mise en place de nouvelles taxes sur les produits chinois. L'indice Dow Jones a cédé 0,35% et le Nasdaq a reculé plus fortement, de 1,43%, les valeurs technologiques étant parmi les plus affectées par la remontée des barrières douanières.

Une liste d'environ 6.000 produits en provenance de Chine subiront ces barrières douanières, dont les circuits imprimés, les routeurs internet, les appareils de connexion en wi-fi, les récepteurs de voix, données et images ainsi que les transmetteurs. D'autres produits de grande consommation comme des meubles, sacs à main, aspirateurs ou encore des matériaux de construction ou des fruits de mer sont aussi inscrits sur cette liste...

Selon des sources citées par l'agence 'Bloomberg', certains produits d'Apple, comme l'Apple Watch et les écouteurs intra-auriculaires Airpods, seraient finalement épargnés par les nouvelles taxes. Les produits similaires (montres et bracelets de fitness connectés) vendus par d'autres marques américaines, comme Fitbit, seraient eux aussi exonérés. Lundi soir à Wall Street, l'action Apple a cependant chuté de 2,6% et celle de Fitbit a cédé 1%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.