Etats-Unis : Biden accroît son avance sur Trump dans les sondages

Etats-Unis : Biden accroît son avance sur Trump dans les sondages©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 07 octobre 2020 à 21h20

A moins de 4 semaines de l'élection présidentielle aux Etats-Unis, le candidat démocrate Joe Biden a accru son avance sur Donald Trump dans les derniers sondages, réalisés après que le président républicain a été atteint par le coronavirus. Après 3 jours passés à l'hôpital, Donald Trump a repris lundi soir son poste à la Maison Blanche, et s'est livré à des critiques de plus en plus véhémentes contre son adversaire démocrate, qu'il a même qualifié de "cinglé" ("wacko")...

Selon un sondage réalisé par la chaîne 'CNN', publié mardi soir, Joe Biden a désormais une avance de 16 points sur Trump (57% de soutien contre 41% pour Trump). Un autre sondage, réalisé par l'université de Quinnipiac (Connecticut), donne une avance de 11 points à Biden, avec 51% d'électeurs en soutien, contre 40% pour Trump. D'autres enquêtes d'opinion montrent que l'avance du candidat démocrate s'est notamment accentuée dans des grand Etats qui avaient été remportés en 2016 par Donald Trump, dont la Floride, le Michigan, l'Iowa et la Pennsylvanie. Biden l'emporterait sur Trump dans le Nevada, et les deux candidats seraient au coude à coude dans l'Ohio...

Un scrutin indirect aux résultats difficiles à prévoir

La fiabilité des sondages est toutefois toute relative, compte-tenu du mode de scrutin aux Etats-Unis. Ainsi, le président américain n'est pas élu aux suffrage universel, mais à l'issue d'un scrutin indirect assez complexe, reposant sur des grands électeurs, dont le nombre correspond à celui des représentants (435) et des sénateurs (100) américains, plus 3 grands électeurs pour Washington DC.

Les Américains sont donc appelés à voter le 3 novembre pour ces grands électeurs, et le camp qui arrive en tête dans un Etat remporte la totalité des voix des grands électeurs de cet Etat (sauf dans deux petits Etats, le Maine et le Nebraska). Ainsi, il est crucial pour les candidats de l'emporter dans les grands Etats, qui leur apportent un nombre important de voix de grands électeurs, à commencer par la Californie (55 voix), le Texas (38 voix), ou encore la Floride (29 voix) et New York (29 voix). Pour l'emporter, un candidat doit recueillir au moins 270 votes de grands électeurs.

13 "Swing States" promettent des résultats serrés

Dans ce système, il est aussi possible pour un candidat de perdre même s'il a recuelli une majorité de voix d'électeurs de base, mais que cela s'est traduit par une minorité de grands électeurs. Les résultats finaux dépendent ainsi des "Swing States", des Etats charnière où les résultats sont serrés en raison d'une population divisée politiquement entre démocrates et républicains.

En 2020, 13 Etats sont considérés comme des "Swings states" : Ohio, Iowa, Texas, Georgie, Caroline du Nord, Floride, Arizona, Nevada, Pennsylvanie, Wisconsin, Michigan, New Hampshire et Minnesota.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.