Etats-Unis : commerce et emploi au programme

Etats-Unis : commerce et emploi au programme©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 08 juin 2021 à 10h16

Dans l'actualité économique ce jour à Wall Street, la balance du commerce international de biens et services pour le mois d'avril 2021 sera communiquée à 14h30 (consensus logé à 69 milliards de dollars de déficit). Le rapport JOLTS du Département américain au Travail relatif aux ouvertures de postes pour le mois d'avril sera annoncé à 16 heures (consensus 8,18 millions selon FactSet).

Dans l'actualité économique ce jour à Wall Street, la balance du commerce international de biens et services pour le mois d'avril 2021 sera communiquée à 14h30 (consensus logé à 69 milliards de dollars de déficit). Le rapport JOLTS du Département américain au Travail relatif aux ouvertures de postes pour le mois d'avril sera annoncé à 16 heures (consensus 8,18 millions selon FactSet).

Parmi les autres rendez-vous de la semaine outre-Atlantique, le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques sera dévoilé demain, alors que les opérateurs suivront très attentivement jeudi les inscriptions au chômage, et surtout l'indice des prix à la consommation du mois de mai (consensus +0,4% en comparaison du mois antérieur et +4,6% en glissement annuel ; +0,4% et +3,4% hors alimentation et énergie).

Ailleurs dans le monde ce mardi, le PIB japonais final du premier trimestre s'est contracté un peu moins que prévu, en retrait de 1% contre -1,3% de consensus (-3,9% en rythme annuel). La production industrielle allemande du mois d'avril a baissé de 1% contre -0,5% de consensus. La balance commerciale française d'avril a affiché un déficit un peu plus conséquent que prévu à 6,2 milliards d'euros. Les ventes de détail en Italie ont régressé de 0,4% en avril, baisse plus prononcée que prévu.

Concernant le plan de relance de l'administration Biden, les discussions au sujet du package d'infrastructures avec la sénatrice républicaine Shelley Moore Capito n'auraient pas été concluantes, tandis qu'un groupe bipartisan préparerait un plan alternatif.

Selon CNBC, la Fed en serait au stade initial de la préparation des marchés à une réduction de ses achats d'actifs obligataires actuellement logés à 120 milliards de dollars par mois. Pour l'heure, les opérateurs ne semblent pas paniquer à l'idée de ce modeste 'tapering'.

Concernant les tensions sino-américaines, le Wall Street Journal rapporte que l'administration Biden lance des discussions avec Taïwan autour du commerce et des investissements, ce qui ne devrait pas enthousiasmer Pékin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.