Etats-Unis : consommation, commerce, PMI et confiance

Etats-Unis : consommation, commerce, PMI et confiance©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 28 mai 2021 à 10h05

Dans l'actualité économique outre-Atlantique ce vendredi, la balance du commerce international de biens (lecture avancée) pour le mois d'avril sera connue à 14h30 (consensus 91 milliards de dollars de déficit), à la même heure que les revenus et dépenses des ménages pour le mois d'avril (consensus -14,8% pour les revenus personnels en comparaison du mois antérieur, +0,6% pour les dépenses personnelles de consommation, +0,7% pour l'indice ajusté des prix 'core PCE' en comparaison de mars).

Dans l'actualité économique outre-Atlantique ce vendredi, la balance du commerce international de biens (lecture avancée) pour le mois d'avril sera connue à 14h30 (consensus 91 milliards de dollars de déficit), à la même heure que les revenus et dépenses des ménages pour le mois d'avril (consensus -14,8% pour les revenus personnels en comparaison du mois antérieur, +0,6% pour les dépenses personnelles de consommation, +0,7% pour l'indice ajusté des prix 'core PCE' en comparaison de mars).

L'indice manufacturier PMI de Chicago du mois de mai sera annoncé à 15h45 (consensus 70, après un pic de 38 ans en avril à 72,1).

Enfin, l'indice final du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan pour le mois de mai sera révélé à 16 heures (consensus 83).

Ailleurs dans le monde ce matin, l'indice japonais des prix à la consommation a régressé de 0,4% en mai en glissement annuel. Le taux local de chômage s'est établi légèrement supérieur aux attentes à 2,8%, contre 2,6% attendu.

Le PIB finlandais du premier trimestre a régressé de 1,5%, contre -0,5% de consensus, alors que la croissance de l'économie suédoise est ressortie au point mort comme prévu hors ajustements saisonniers (0,8% après ajustements)... En Allemagne, l'indice des prix à l'import a progressé plus que prévu à +1,4% en avril contre 1% de consensus.

Selon l'Insee ce jour, la contraction finale du PIB français ressort à 0,1% pour le premier trimestre 2021, niveau révisé en baisse par rapport à une première estimation en croissance de 0,4%. La contraction du PIB en 2020 est légèrement moins forte que prévu, révisée à -8% contre -8,2% auparavant. La forte révision en baisse du premier trimestre provient, selon l'Institut national de la statistique, de l'intégration de données beaucoup moins dynamiques que prévu dans la construction.

La consommation des ménages en biens en France a corrigé de 8,3% au mois d'avril, contre -0,3% pour la lecture révisée du mois antérieur selon l'Insee. Les dépenses de consommation avaient baissé de 0,4% en février. Sur les produits manufacturés, la consommation a trébuché de 10,6% en avril.

L'indice harmonisé des prix à la consommation IPCH a progressé de 1,8% sur un an en mai, en ligne avec le consensus de place, contre 1,6% en avril. Il s'agit de l'inflation harmonisée préliminaire selon les normes européennes. L'indice des prix à la consommation IPC s'affiche en hausse de 1,4% sur un an en mai, contre 1,2% au mois d'avril.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.