Etats-Unis : croissance modérée et risques commerciaux, relève la Fed

Etats-Unis : croissance modérée et risques commerciaux, relève la Fed©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 15 janvier 2020 à 21h52

L'économie américaine a crû à un rythme modéré au cours des six dernières semaines de 2019, même si l'incertitude liée aux tensions commerciales avec la Chine a continué à peser sur certaines entreprises. Telles sont en substance, les conclusions du dernier Livre beige de la Fed, publié mercredi, qui servira de base à sa prochaine réunion des 27 et 28 janvier. Dans l'ensemble, le contenu du rapport va dans le sens d'un statu quo monétaire en 2020, après 3 baisses de taux en 2019, comme la Fed l'a laissé entendre ces derniers temps.

Le rapport de la Réserve fédérale a été publié juste après l'annonce de la signature par Donald Trump et Liu He, le vice-Premier ministre chinois, de l'accord commercial partiel de Phase 1, qui marque une trêve après dix-huit mois de conflit et de hausse des droits de douane entre les deux pays.

Pékin s'est notamment engagé à acheter 200 milliards de dollars de biens et services américains supplémentaires au cours des deux prochaines années. Cependant, plusieurs responsables de la Fed ont averti ces derniers jours que l'accord n'éliminerait pas les inquiétudes des entreprises, car les droits de douane seront maintenus, tant qu'un accord de "Phase 2" ne sera pas conclu.

Inflation modérée et tensions sur le marché de l'emploi

Le Livre beige relève que de nombreux "districts" ont encore souffert récemment de la guerre commerciale sino-américaine. Cependant, la perspective de la signature de l'accord de "phase 1", annoncée dès décembre, a amélioré les perspectives, ont indiqué les Fed de Chicago et Dallas.

La Fed estime aussi que l'inflation au niveau des consommateurs comme des producteurs "continuait de croître à un rythme modeste". Le "Core PCE", la mesure d'inflation préférée de la Fed, a augmenté de 1,6% sur un an en novembre, loin de son objectif de 2%, un rythme qui n'a plus été atteint depuis 7 ans.

Malgré les problèmes rencontrés dans le secteur manufacturier, le marché du travail est resté "globalement tendu" , la plupart des districts citant "des pénuries de main d'oeuvre généralisées qui limitent la croissance de l'emploi', relève aussi le rapport de la Fed. En décembre, l'économie américaine a créé moins d'emplois que prévu, mais le taux de chômage est resté à 3,5%, au plus bas depuis près de 50 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.