Etats-Unis : croissance modeste, l'emploi lent à remonter (Livre Beige)

Etats-Unis : croissance modeste, l'emploi lent à remonter (Livre Beige)©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 03 mars 2021 à 22h05

L'économie américaine a connu une croissance modeste en début d'année, avec des entreprises se montrant optimistes pour les mois à venir, mais la situation du marché du travail reste contrastée, avec une amélioration lente de l'emploi, a estimé la Réserve fédérale américaine dans son dernier Livre Beige, publié mercredi soir.

L'économie américaine a connu une croissance modeste en début d'année, avec des entreprises se montrant optimistes pour les mois à venir, mais la situation du marché du travail reste contrastée, avec une amélioration lente de l'emploi, a estimé la Réserve fédérale américaine dans son dernier Livre Beige, publié mercredi soir.

Ce rapport sur les conditions économiques dans les 12 principales régions américaines est publié deux semaines avant chaque réunion de la Fed, la prochaine étant prévue les 16 et 17 mars. "La plupart des entreprises restent optimistes pour les 6-12 prochains mois", et "l'activité économique s'est accrue modestement de janvier à mi-février" dans la plupart des régions du pays, relève la Fed.

L'activité manufacturière, qui fait face à une hausse des prix des matières premières et pièces détachées, ainsi qu'à la pénurie mondiale de puces électroniques, a vu son activité s'accroître "modestement". Dans les services non financiers, les plus affectés par la crise du Covid, la plupart des régions ont fait état d'une hausse assez modeste.

Pas de signaux clairs concernant l'inflation

Concernant l'inflation, question qui agite actuellement les marchés financiers, la Fed apporte des éléments contrastés. Elle note que certains détaillants et industriels ont pu relever leurs prix de vente, mais que de nombreux autres n'ont pas été en mesure de le faire.

Sur le marché du travail, "les niveaux d'emploi ont augmenté , quoique lentement" dans la plupart des régions, poursuit la banque centrale. Certaines entreprises ont "des difficultés à attirer et garder les travailleurs qualifiés", contraignant les entreprises à proposer des salaires plus élevés, souligne le rapport.

La Fed salue la bonne santé de l'immobilier d'habitation, mais note que la situation s'est "un peu détériorée" pour l'immobilier commercial (hôtels, magasins, bureaux).

Le rapport, qui servira de base à la réunion des 16 et 17 mars, ne laisse pas présager de changement dans la politique monétaire ultra-accommodante de la Fed. Celle-ci devrait maintenir ses taux directeurs proches de zéro, et signaler quelle ne compte pas les relever avant un long moment. Elle devrait aussi confirmer la poursuite de son programme de rachat d'actifs au rythme de 120 milliards de dollars par mois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.