Etats-Unis : grosse déception sur l'emploi américain

Etats-Unis : grosse déception sur l'emploi américain
Deux traders inquiets sur le floor du NYSE à New York.

Boursier.com, publié le vendredi 05 février 2021 à 14h30

Le grand rendez-vous économique de la journée est plutôt raté, avec un rapport sur la situation de l'emploi aux États-Unis décevant pour le mois de janvier. Les créations de postes non-agricoles sont ressorties au nombre de 49.000 seulement, alors que le consensus était remonté à près de 100.000 selon FactSet, suite aux derniers ajustements d'économistes consécutifs notamment au bon rapport d'ADP sur l'emploi privé. Les créations de postes dans le privé sont ressorties à seulement 6.000, alors qu'elles étaient anticipées à 97.500...

Le grand rendez-vous économique de la journée est plutôt raté, avec un rapport sur la situation de l'emploi aux États-Unis décevant pour le mois de janvier. Les créations de postes non-agricoles sont ressorties au nombre de 49.000 seulement, alors que le consensus était remonté à près de 100.000 selon FactSet, suite aux derniers ajustements d'économistes consécutifs notamment au bon rapport d'ADP sur l'emploi privé. Les créations de postes dans le privé sont ressorties à seulement 6.000, alors qu'elles étaient anticipées à 97.500...

Les créations d'emplois manufacturiers étaient attendues à 30.000. En fait, l'industrie manufacturière a détruit 10.000 postes.

Le salaire horaire moyen n'a progressé que de 0,2% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de place de 0,3%. La hausse ressort à 5,4% sur un an.

Les destructions d'emplois en décembre ont été révisées à 227.000, contre 140.000 précédemment.

Le taux de chômage est néanmoins ressorti en forte baisse à 6,3%, contre un consensus de 6,7% et un niveau de 6,7% également un mois plus tôt.

Le taux de participation à la force de travail pour le mois de janvier a été de 61,4%, en ligne avec les attentes de marché.

Notons que la balance commerciale américaine de décembre a également été publiée. Elle ressort déficitaire de 66,6 milliards de dollars, contre 66 milliards de consensus et 69 milliards pour la lecture révisée du mois antérieur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.