Etats-Unis : la Corée du Nord baisse d'un ton face à Trump

Etats-Unis : la Corée du Nord baisse d'un ton face à Trump©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 25 mai 2018 à 10h55

Wall Street reprend de la hauteur avant bourse ce vendredi, le S&P500 s'adjugeant 0,3% et le Nasdaq 0,4%. L'apparente volonté d'apaisement de Pyongyang après l'annulation du sommet du 12 juin par Donald Trump semble rassurer les opérateurs. Kim Kye-gwan, vice-ministre nord-coréen aux affaires étrangères, a précisé que la Corée du Nord espérait toujours une résolution du conflit avec les USA. Ce responsable déplore une décision "soudaine et unilatérale" d'annuler le sommet.

Kim Kye-gwan estime qu'une réunion Etats-Unis / Corée du Nord est toujours nécessaire pour sortir du conflit actuel entre les deux nations... Le vice-ministre a donc répété que la Corée du Nord demeurait ouverte à un règlement des problèmes, "de quelque manière que ce soit".

Donald Trump avait surpris hier en annulant le sommet prévu avec la Corée du Nord, dans une lettre diffusée par la Maison Blanche. Le président américain avait déjà laissé planer le doute concernant le sommet "historique" jusqu'alors programmé le 12 juin à Singapour avec le leader nord-coréen Kim Jong-un.

Dans une lettre adressée au leader nord-coréen, le président des Etats-Unis a expliqué sa décision par "l'incroyable colère" et "l'hostilité ouverte" de la dernière déclaration de son interlocuteur.

Donald Trump dit avoir toutefois apprécié la patience et les efforts antérieurs de Kim Jong-un dans le cadre des récentes négociations et discussions concernant ce sommet tant espéré.

"Je ressens qu'il est inapproprié, à ce stade, de tenir cette réunion prévue de longue date", a ajouté Trump, annulant ainsi le sommet. "Vous parlez de vos capacités nucléaires, mais les nôtres sont si massives et puissantes que je prie Dieu qu'elles n'aient jamais à être utilisées", a mis en garde le président américain.

La Corée du Nord avait pourtant démantelé devant les médias son site d'essais nucléaires de Punggye-ri, ce qui signalait une volonté d'apaisement de Pyongyang avant le sommet tant attendu. Dans sa lettre, Trump ne s'émeut pas vraiment des efforts nord-coréens, soulignant plutôt la puissance de l'arsenal militaire américain.

Le président américain a regretté d'avoir à prendre cette décision, alors qu'un dialogue semblait se construire. Il a remercié tout de même le leader nord-coréen d'avoir libéré les otages américains "qui sont maintenant à la maison avec leurs familles".

Le président américain juge que le monde et la Corée du Nord ont perdu une belle opportunité d'obtenir une paix durable, accompagnée de prospérité. "Cette opportunité manquée est vraiment un triste moment de l'histoire", a encore déploré Trump...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU