Etats-Unis : la Fed relève ses taux d'un quart de point

Etats-Unis : la Fed relève ses taux d'un quart de point
Fed siège de la Réserve fédérale américaine - Washington

Boursier.com, publié le mercredi 21 mars 2018 à 19h01

La Réserve fédérale américaine a annoncé mercredi, comme l'attendaient la plupart des investisseurs, une hausse d'un quart de point de son principal taux directeur, le taux des "fed funds", qui a été porté dans une fourchette de 1,50% à 1,75%.

Dans son communiqué, le Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) a également estimé que les perspectives économiques des Etats-Unis se sont renforcées dans les derniers mois, et a jugé que l'inflation devrait remonter dans les prochains mois pour se stabiliser autour de l'objectif de 2% à moyen terme.

Il s'agit de la 6ème hausse des taux depuis décembre 2015, début du cycle de normalisation monétaire de la Fed après la grande crise financière de 2007-2008 qui avait ramené les taux à zéro.

Cette réunion du FOMC était la première sous la présidence de Jerome Powell, qui a succédé à Janet Yellen début février. Les marchés attendent donc avec impatience de connaître la stratégie et le style de "Jay" Powell, qui tiendra une conférence de presse dans la foulée de la publication du communiqué de presse, à partir de 19H30 heure française. Les investisseurs se demandent s'il adoptera ou non un ton plus "faucon' que son prédécesseur en matière monétaire.

Peu avant la décision de la Fed, le taux des obligations d'Etat américaines (T-Bond) à 10 ans était stable à 2,89%, et celui du T-Bond à 2 ans reculait d'un point de base, à 2,33%. Le dollar reculait, l'indice du dollar cédant 0,26% à 90,14, tandis que l'euro progressait de 0,18% à 1,2270$. Sur les marchés d'actions, le Dow Jones avançait de 0,5% et le Nasdaq composite progressait de 0,28%.

Les prochaines réunions monétaires de la Réserve fédérale se tiendront les 1er et 2 mai (sans conférence de presse), puis les 12 et 13 juin (suivie d'une conférence de presse).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU