Etats-Unis : la Fed reste mobilisée, inquiète d'une 2e vague (Minutes)

Etats-Unis : la Fed reste mobilisée, inquiète d'une 2e vague (Minutes)
Donald Trump et le président de la Fed Jerome Powell à Washington.

Boursier.com, publié le mercredi 20 mai 2020 à 23h30

La Réserve fédérale a publié mercredi le compte-rendu de sa dernière réunion des 28 et 29 avril. Dans ces "Minutes", les responsables de la Fed ont renouvelé leur engagement à maintenir les taux d'intérêt proches de zéro jusqu'à ce qu'ils soient convaincus que l'économie américaine est en passe de rebondir, selon ce compte-rendu.

Les participants sont convenus de "recourir aux outils du Comité et d'agir de manière appropriée pour soutenir l'économie", a indiqué le Fed, qui estime que d'autres actions de sa part sont probables plus tard dans l'année, sans plus de précisions.

Une quantité extraordinaire d'incertitudes

Le compte-rendu révèle que les banquiers centraux sont très inquiets de la gravité de la crise économique provoquée par le Covid-19. La Fed fait état d'une "quantité extraordinaire d'incertitudes et de risques considérables" liés au coronavirus.

Les participants se sont aussi inquiétés de l'impact de possibles faillites en série sur la santé financière des banques américaines. Ils sont aussi soucieux d'une possible seconde vague de la pandémie, et ont estimé que les ménages les plus modestes seraient ceux qui souffriront le plus de la crise actuelle, qui devrait envoyer le taux de chômage au dessus de 20% dans les prochains mois, après un taux déjà historique de 14,7% en avril.

Vers un nouveau plan de soutien budgétaire ?

La Fed a ramené en urgence son taux des "fed funds" proche de zéro (entre 0% et 0,25%) le 16 mars pour faire face à la crise du coronavirus, et a mis en place une série de programmes de rachat d'actifs de tout les types afin de soutenir l'économie et les entreprises. Ces derniers jours, ses membres, dont son patron Jerome Powell, ont multiplié les interventions publiques dans lesquelles ils ont insisté sur la volonté de la Fed de soutenir l'économie avec tout l'éventail de ses outils, sans pour autant avoir recours à des taux négatifs, réclamés de longue date par Donald Trump.

Les responsable de la Fed ont aussi appelé le Congrès (qui a déjà dégagé près de 3.000 milliards de dollars depuis mars) à prendre de nouvelles mesures budgétaires de soutien si nécessaire. Les démocrates, qui contrôlent de la chambre des représentants, ont rédigé un nouveau projet comportant une rallonge massive de 3.000 Mds$, qui n'a pas pour l'instant convaincu les républicains (majoritaires au Sénat) et la Maison Blanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.