Etats-Unis : la Fed s'inquiète d'une guerre commerciale

Etats-Unis : la Fed s'inquiète d'une guerre commerciale©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 18 avril 2018 à 23h15

L'économie américaine se porte bien, mais la politique protectionniste de Donald Trump commence à inquiéter les entreprises, relève le dernier Livre Beige de la Fed, publié mercredi soir.

"D'après des remontées de plusieurs secteurs comme la fabrication de biens, l'agriculture et les transports, il y a une préoccupation au sujet des nouveaux droits de douane et/ou concernant ceux qui sont proposés", notamment concernant la Chine, souligne ainsi la Fed dans son rapport, qui couvre la période allant de mars à début avril. Le mot "tariff" (droit de douane, taxe d'importation) apparaît ainsi non moins de 36 fois dans le rapport de la banque centrale américaine...

Si l'on écarte ces inquiétudes, la Fed dresse un portrait optimiste de l'économie américaine, notant que le marché de l'emploi continue de croître de façon robuste dans les 12 grandes régions du pays, sans pour autant manifester de signes de surchauffe. En outre, la Fed relève des signes montrant que la baisse de l'impôt sur les sociétés, entrée en vigueur en décembre, commence à avoir des répercussions positives sur les dépenses et les investissements des entreprises.

Les menaces commerciales de Donald Trump sources d'incertitudes, estime William Dudley

Dans ces conditions, la Fed pourrait encore relever ses taux directeurs deux fois, voire trois fois cette année, estiment les observateurs, après un premier tour de vis effectué en mars. La prochaine réunion aura lieu dans deux semaines, les 1er et 2 mai, et selon l'outil FedWatch de CME Group, les traders s'attendent à un statu quo avec une probabilité de 98,5% !

La politique de la Fed pourrait toutefois être soumise ces prochains mois à des aléas liés à la politique commerciale de la Maison Blanche. Ainsi, le président de la Fed de New York, William Dudley, a estimé mercredi que les initiatives de l'administration Trump risquaient de rendre la mission de la Réserve fédérale "plus difficile". Les menaces commerciales brandies par Donald Trump "accroîssent les incertitudes".

D'un côté, si elle est couronnée de succès, la révision des accords commerciaux pourrait "donner un meilleur accès aux marchés étrangers et mieux protéger les brevets de propriété intellectuelle", ce qui dynamiserait la productivité et la croissance, a reconnu M. Dudley. Mais d'un autre côté, les méthodes de négociation "plus dures" de Trump pourraient aussi conduire à "des représailles et des barrières douanières ici comme à l'étranger, a poursuivi William Dudley. "Cela pourrait au final être très négatif, conduisant à davantage d'inflation, une moindre productivité et une croissance plus lente.

Mercredi, sur le marché obligataire américain, les taux d'intérêts se sont tendus en réaction aux dernières informations en provenance de la Fed. Le rendement du T-Bond à 10 ans a grimpé de 5 points de base pour remonter à 2,87% après la publication du Livre Beige.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.