Etats-Unis : le "livre beige" de la Fed pointe un ralentissement en novembre

Etats-Unis : le "livre beige" de la Fed pointe un ralentissement en novembre
Fed siège de la Réserve fédérale américaine - Washington

Boursier.com, publié le mercredi 02 décembre 2020 à 23h01

A deux semaines de sa prochaine décision de politique monétaire, la Réserve fédérale a publié mercredi son dernier Livre Beige sur l'état de l'économie dans les grandes régions des Etats-Unis. Le rapport, qui servira de base de travail pour la prochaine réunion des 15 et 16 décembre, fait un bilan mitigé de la reprise économique, qui s'est essoufflée en novembre.

Le "Livre Beige" note que la reprise économique s'est d'abord accélérée cet automne à un rythme "modeste à modéré", avant de marquer ensuite le pas en novembre, en particulier dans les régions où les cas de coronavirus ont explosé ces dernières semaines.

Ralentissement marqué dans les Etats du Midwest et du Nord Est

Ainsi, la Réserve fédérale a relevé "peu ou pas de croissance" dans quatre des douze districts américains, et seulement une croissance modeste dans les autres au cours des dernières semaines. Le ralentissement le plus marqué se trouve dans les Etats du Midwest et du Nord Est, les plus touchés par la résurgence de l'épidémie, et qui ont dû adopter de nouvelles restrictions pour tenter de juguler la pandémie.

Les entreprises continuent de juger leurs perspectives avec optimisme, mais à un degré moindre que lors de la précédente enquête de la Fed. Elles sont nombreuses à citer avec inquiétude la fin prochaine des aides reçues dans le cadre du plan de soutien fédéral voté en mars.

De leur côté, les banques ont fait état d'une détérioration de leur portefeuille de crédit, notamment dans les prêts aux secteurs des détaillants, de l'hôtellerie et des loisirs, et s'attendent à une hausse des défauts de paiement.

Ces dernières semaines, le président de la Fed, Jerome Powell, n'a cessé d'encourager le Congrès américain à s'accorder sur un nouveau plan de soutien à l'économie, en attendant l'amélioration attendue au printemps grâce à la vaccination massive de la population.

Les discussions ont repris en vue d'un nouveau plan de soutien

Auditionné devant le Sénat mardi, Powell a répété que la première économie du monde avait encore de longs mois "difficiles" devant elle, malgré les avancées médicales sur les vaccins. "Nous avons encore un long chemin à parcourir, nous avons environ 10 millions de personnes qui ont perdu leur emploi à cause de la pandémie", a-t-il insisté, soulignant qu'avec la résurgence de la pandémie, de nombreuses petites entreprises risquaient de faire faillite.

Le président élu Joe Biden, qui prendra ses fonctions le 20 janvier prochain, a de son côté exhorté mardi le Congrès américain à voter sans délai un nouveau plan d'aide "robuste", et a promis à ses compatriotes que "l'aide arrive" face aux ravages de la crise du coronavirus sur l'économie et la société américaine.

Au Congrès, les négociations (interrompues depuis les jours précédant l'élection présidentielle du 3 novembre) ont pu reprendre mardi entre la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, et Steven Mnuchin, le secrétaire au Trésor de Donald Trump, en vue de trouver un compromis sur un plan d'aide avant la fin de la période de transition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.