Etats-Unis : le Livre Beige souligne l'inquiétude face au coronavirus

Etats-Unis : le Livre Beige souligne l'inquiétude face au coronavirus©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 04 mars 2020 à 21h35

Dans son dernier rapport sur l'économie américaine (Livre Beige), publié mercredi soir, la Réserve fédérale américaine estime que l'économie a connu une croissance "modeste à modérée" en début d'année, mais note que les conséquences du coronavirus commencent à se faire sentir dans le pays et inquiètent tous les secteurs d'activité.

Ce rapport, publié deux semaines avant les réunions de politique monétaire de la Fed, sert de base à leurs décisions de politique monétaire. Cette fois-ci cependant, la Fed a décidé d'agir en dehors du cadre d'une réunion, annonçant dès mardi une forte baisse, d'un demi-point, de son principal taux directeur pour le ramener de 1,50%-1,75% à 1%-1,25%.

Le Livre Beige sert d'éclairage à cette décision qui a pris les marchés de court mardi, avant de les rassurer partiellement mercredi. La Fed note que le secteur du tourisme et des voyages a d'ores et déjà été pénalisé par l'épidémie de coronavirus, et que le secteur manufacturier, en phase de redémarrage après les tensions commerciales de 2019, doit également faire face à des ruptures de pièces en provenance de Chine, où les usines ont fermé pour éviter la contagion

Mardi, en annonçant la baisse surprise des taux, le président de la Fed, Jerome Powell, a jugé que l'économie américaine restait "solide", mais a expliqué que "nous voyons un risque pour les perspectives économiques et nous avons choisi d'agir". La décision de la Fed de frapper fort a d'ailleurs été prise mardi à l'unanimité de ses membres votants.

C'est la première fois que la Fed baisse ses taux directeurs en dehors d'une réunion depuis le 7 octobre 2008, trois semaines après la faillite de Lehman Brothers, qui avait donné le coup d'envoi de la crise financière mondiale des "subprimes".

Le Livre Beige (qui tire son nom de la couleur de sa couverture) est basé sur des enquêtes menées par la banque centrale américaine auprès des entreprises du pays, qui ont été interrogées avant le 24 février.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.