Etats-Unis : les marchés apprécient le retour de Janet Yellen !

Etats-Unis : les marchés apprécient le retour de Janet Yellen !
Janet Yellen

Boursier.com, publié le lundi 30 novembre 2020 à 22h05

C'est donc officiel depuis ce lundi. Janet Yellen, l'ancienne présidente de la Réserve fédérale américaine, a été nommée secrétaire au Trésor par Joe Biden, et succédera à ce poste à Steven Mnuchin lors de la prise de fonction de la nouvelle administration de la Maison Blanche, le 20 janvier prochain.

A 74 ans, cette économiste de formation, diplômée des universités Brown et Yale, a été la première femme à diriger la Fed, qu'elle a présidée de février 2014 à février 2018, et elle devient aussi la première femme secrétaire au Trésor (l'équivalent du ministre des Finances).

Le Sénat, qui devrait rester sous le contrôle des Républicains, sera amené à se prononcer sur sa nomination, ce qui ne devrait pas poser de problème, Mme Yellen bénéficiant d'une bonne dose de respect professionnel au sein des deux partis politiques, démocrate comme républicain. Les marchés estiment qu'elle est en mesure de parvenir à un compromis bipartisan sur le soutien budgétaire nécessaire face à la crise du Covid-19.

Une personnalité portée vers un soutien prolongé à l'économie

"Nous nous attendons à ce qu'elle (Mme Yellen) obtienne facilement sa confirmation au Sénat", a ainsi commenté Jaret Seinerg, analyste de Cowen Washington Research Group. "Pour nous, Yellen est susceptible de soutenir le redémarrage par la Fed des programmes de prêts aux PME et aux autorités locales (Main Street Lending Porgramm et Municipal Liquidity Facility)", que Steven Mnuchin a décidé récemment de ne pas prolonger au-delà du 31 décembre, a poursuivi l'analyste. "Elle pourrait aussi soutenir des aides au logement. Son bagage économique devrait lui donner plus de crédibilité pour négocier un nouveau plan de soutien à l'économie".

Pour Edmond de Rothschild Asset Management (Edram), "aux Etats-Unis, la transition entre les deux administrations va pouvoir commencer et la composition du futur cabinet a beaucoup rassuré les marchés par son professionnalisme, en particulier la nomination de Janet Yellen". Au-delà de la personnalité de Janet Yellen, les marchés financiers sont soulagés que Joe Biden ait choisi de confier les postes clés de son cabinet à une équipe de démocrates centristes, souvent des anciens responsables sous Barack Obama, et non à l'aile gauche du parti, qui aurait favorisé des projets jugés hostiles par les marchés.

Ainsi, au Trésor, Joe Biden a également désigné Wally Adeyemo pour occuper le poste de secrétaire adjoint au Trésor. Economiste d'origine nigériane, ancien conseiller de Barack Obama sur le commerce international, Wally Adeyemo préside la Fondation Obama, une organisation à but non lucratif.

Critiquée par Donald Trump pendant sa campagne de 2016

Economiste d'inspiration keynésienne, considérée comme une "colombe" en matière de politique monétaire, Janet Yellen est parvenue à la tête de la Fed à piloter avec succès la remontée très progressive des taux directeurs la Fed à partir de 2015, après des années de taux proches de zéro suite à la crise financière de 2009... En 2016, elle a subi les critiques du candidat républicain Donald Trump, qui l'a accusée de maintenir les taux trop bas dans une optique partisane, afin de favoriser la candidature de la démocrate Hillary Clinton.

Devenu président, Trump a refusé de prolonger le mandat de Mme Yellen, nommant à sa place Jerome Powell, qui n'a pas tardé lui aussi à subir les foudres du président. Donald Trump a cette fois reproché au patron de la Fed de ne pas baisser suffisamment vite les taux directeurs de la Fed pour soutenir l'économie américaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.