Etats-Unis : les marchés ne craignent plus la guerre commerciale

Etats-Unis : les marchés ne craignent plus la guerre commerciale©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 08 mars 2018 à 11h22

Wall Street ne craint plus vraiment la guerre commerciale, malgré la détermination de Trump au sujet des tarifs douaniers. Le président américain pourrait en effet adapter ces taxes sur les importations à ses partenaires, croient certains spécialistes. Après s'être fait peur en fin de semaine dernière, la cote US reprend donc maintenant ses appuis. Le S&P500 est attendu stable avant bourse ce jour, tandis que le Nasdaq gagne 0,2%.

Après la démission surprise de Gary Cohn, conseiller économique spécial de Donald Trump, il semble donc que le président américain ait accepté, sous la pression d'élus républicains du Congrès, d'assouplir son projet d'instauration de barrières douanières à l'importation d'acier et d'aluminium aux États-Unis... La hausse des taxes douanières pourrait donc être examinée au cas par cas pour chaque pays, avec la possibilité d'exemptions, en tenant compte de critères liés à la sécurité nationale. Le Canada et le Mexique, liés aux États-Unis par l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna), en cours de renégociation, pourraient même échapper à la hausse des droits de douane, a précisé la Maison Blanche mercredi soir. Le cas des importations en provenance de l'Union Européenne reste nettement plus incertain...

Donald Trump devrait signer ce jeudi le texte prévoyant la hausse des taxes douanières américaines sur les importations d'acier et d'aluminium.

Sur le front économique aux USA ce jeudi, la dernière étude de la firme Challenger concernant les destructions d'emplois annoncées par les entreprises américaines sera dévoilée à 13h30. Les inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine close au 3 mars seront connues à 14h30 (consensus 220.000)... Ces chiffres du marché du travail américain seront assez suivis, à la veille du rapport gouvernemental mensuel concernant la situation de l'emploi pour le mois de février (consensus 205.000 créations pour 4% de taux de chômage).

American Eagle, Hovnanian, Kroger, Navistar et Tech Data, publient leurs trimestriels avant bourse à Wall Street. Cooper Cos, Marvell Tech, Finisar ou VeriFone, annonceront après bourse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.