Etats-Unis : Trump n'entend pas revenir dans le Partenariat transpacifique

Etats-Unis : Trump n'entend pas revenir dans le Partenariat transpacifique©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 18 avril 2018 à 10h16

Donald Trump n'entend visiblement pas revenir, pour l'heure, au sein de l'accord transpacifique. "Alors que le Japon et la Corée du Sud aimeraient que nous revenions dans le TPP, je n'aime pas cet accord pour les États-Unis. Trop de contingences et aucun moyen de sortir si ça ne marche pas. Les accords bilatéraux sont beaucoup plus efficaces, rentables et meilleurs pour nos travailleurs. Regardez à quel point l'OMC est mauvaise pour les États-Unis", a ainsi lancé Trump sur le réseau social Twitter.

While Japan and South Korea would like us to go back into TPP, I don't like the deal for the United States. Too many contingencies and no way to get out if it doesn't work. Bilateral deals are far more efficient, profitable and better for OUR workers. Look how bad WTO is to U.S.
- Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

Donald Trump avait déjà évoqué cet accord transpacifique la semaine dernière. "Je ne rejoindrais le TPP que si l'accord était substantiellement meilleur que le marché proposé au Prés. Obama. Nous avons déjà conclu des ententes bilatérales avec six des onze pays du TPP, et nous travaillons à conclure un accord avec le plus grand de ces pays, le Japon, qui nous frappe durement sur le plan commercial depuis des années!", avait alors expliqué Trump.

Would only join TPP if the deal were substantially better than the deal offered to Pres. Obama. We already have BILATERAL deals with six of the eleven nations in TPP, and are working to make a deal with the biggest of those nations, Japan, who has hit us hard on trade for years! >- Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

Trump réagissait, en fin de semaine dernière, aux récentes rumeurs selon lesquelles les USA envisageraient de rejoindre le nouvel accord de libre-échange transpacifique, après s'être pourtant retirés brutalement du traité initial lors de l'arrivée de Trump à la Maison-Blanche.

Rappelons qu'une nouvelle version du Partenariat transpacifique (TPP), accord de libre-échange concernant la zone Asie-Pacifique, avait été signée le mois dernier à Santiago par onze pays, sans les États-Unis. L'administration Trump avait décidé l'an dernier de son retrait du TPP, mais les onze autres pays concernés (Australie, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour, Vietnam, Brunei, Canada et Chili) avaient poursuivi les négociations et conclu un nouveau partenariat...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.